Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Xperthis ajoute une solution de gestion des plannings médicaux à son catalogue

Article
Par · 13/01/2020
Partager

Après les accords passés avec Eonix et Early Tracks, deux solutions technologiques “health tech” développées par de jeunes pousses wallonnes, Xperthis poursuit l’enrichissement de son catalogue (notamment autour du DPI Xperthis Care) en y greffant et intégrant des fonctionnalités développées par des sociétés dont elle fait des partenaires. Cette fois, la société concernée est PetalMD, née au Québec en 2010, auteur de solutions de gestion dédiées aux professionnels et institutions de santé.

Deux modules du catalogue PetalMD intéressaient plus particulièrement Xperthis. D’une part, Petal Scheduling, solution de gestion et de planification d’horaires de médecins, et Petal On-Call, module dédié à la gestion des listes et horaires de garde. Parmi les fonctions proposées par les solutions PetalMD: notifications en temps réel des changements de planning, création automatisée de plannings médicaux via recours à un algorithme, centralisation et synchronisation des listes de contact et des plannings médicaux par établissement ou réseau hospitalier, messagerie sécurisée pour l’envoi et le partage de documents, accès sécurisé aux plannings à partir de n’importe quel appareil (mobile compris).

Si Xperthis s’en est allé chercher des solutions outre-Atlantique, c’est en raison de la richesse perçue des fonctionnalités développées. “Ayant fait une analyse concurrentielle, nous n’avons pas trouver auprès d’autres éditeurs un niveau de fonctionnalités aussi spécifique, dédié au secteur médical”, déclare Frédéric Robinet, business unit manager chez Xperthis.

Il existe pourtant des solutions locales de planification d’horaires pour le secteur hospitalier mais “elles concernent essentiellement la planification infirmière [Ndlr: exemple la solution développée par Opal Solutions avec l’hôpital Saint-Pierre de Bruxelles]. Or, la planification des horaires médicaux doit faire face à certains contraintes spécifiques. Et, dans ce domaine, PetalMD a par exemple notamment développé et continue d’enrichir un algorithme de génération des gardes, basé sur les règles spécifiques aux services. 

PetalMD propose également une déclinaison mobile de sa solution de gestion des gardes qui permet aux médecins de s’échanger aisément des gardes ou à un médecin de proposer à un ensemble de confrères de prendre en charge son tour de garde. Ce qui leur procure une importante flexibilité.

C’est notamment cela qui nous a convaincu de les choisir.”

Extension et intégration?

A la faveur de l’accord de distribution, passé pour une durée de cinq ans (avec reconduction tacite d’année en année), la société liégeoise, filiale de NRB, distribuera donc désormais ces deux solutions auprès des hôpitaux belges. 

Le cas échéant, l’accord pourrait être étendu à d’autres modules fonctionnels, si, du moins, Xperthis constate une demande en ce sens au sein de sa clientèle. Si la solution de facturation médicale de PetalMD n’est pas sur sa liste (trop liée aux spécificités locales), deux autres logiciels pourraient être des candidats intéressants.

D’une part, une solution de messagerie sécurisée entre professionnels de santé que Xperthis pourrait éventuellement combiner (ou intégrer) avec la solution qu’elle développe actuellement.

D’autre part, Petal Booking, une solution de gestion de rendez-vous entre patients et médecins. “Nous disposons de notre propre solution de gestion d’agenda, intégrée à Xperthis Care”, indique Frédéric Robinet, business unit manager chez Xperthis. “Il y a donc redondance fonctionnelle mais si nous constatons qu’une synergie apporterait une plus-value, nous envisagerons éventuellement d’en reparler avec PetalMD.”

Xperthis compte-t-elle intégrer les modules Petal Scheduling et Petal On-Call avec ses propres produits? “Nous avons décidé de distribuer ces deux modules parce que les fonctionnalités qu’ils procurent n’étaient pas encore couvertes dans notre ERP ou notre solution d’agenda médical. Des possibilités d’intégration existent cependant avec la solution d’agenda et nous envisagerons cette possibilité si le marché le demande”, déclare Frédéric Robinet. “Cela ne semble toutefois pas être une priorité ou un prérequis, pour l’instant, pour le déploiement de ces solutions.” 

Premiers clients

A ce jour, PetalMD comptait deux références en Belgique: le CHC (Centre Hospitalier Chrétien) de Liège et les Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles.

Sa solution Petal On-Call est par exemple utilisée au sein du réseau hospitalier du CHC (six établissements de soins sont concernés).

CHC – Un réseau de six établissements de soins avec un important “parc” de médecins

La direction médicale explique les raisons du choix de cette nouvelle solution: “Des faiblesses existaient dans les processus de gestion des rôles de garde. Le personnel hospitalier pouvait avoir des difficultés à joindre le médecin de garde en raison de la complexité des procédés, qui impliquaient plusieurs étapes et intervenants, et en raison de la non-fiabilité de l’information”.

Le papier régnait encore quasiment en maître et il fallait procéder par copies et retranscriptions manuelles “qui n’étaient pas forcément communiquées à tous les intervenants.” De même, le confinement des modifications et leur communication suivaient un chemin tout aussi tortueux et sujet à erreurs: “ces modifications provenaient des multiples services médicaux qui n’utilisaient pas tous les mêmes moyens de communication. Plusieurs intervenants étaient impliqués, ce qui avait comme conséquence des délais de communication élevés et des risques de non-transmission des changements.”

Outre la gestion centralisée et harmonisée des gardes, les responsables du CHC disent également apprécier les fonctions de génération de rapports que procure la solution Petal On-Call: “le personnel autorisé peut extraire un fichier sommaire indiquant combien de tâches de gardes ont été assignées à un médecin sur une période donnée, et selon différents critères (nombre de week-ends, fériés, vendredis, changements de garde, etc.). Les rapports permettent ainsi d’avoir accès à des données qui étaient auparavant inaccessibles. Quant aux tableaux de bord, ils offrent une visibilité sur la répartition des ressources (infirmières, techniciens de laboratoire, etc.) durant les gardes des médecins.”

Partager

Laisser un commentaire