Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Meusinvest: agir sur certains curseurs mais sans réduire la voilure

Article
Par · 07/09/2018
Partager

borne MeusinvestMeusinvest confirme l’ajout d’un nouvel axe stratégique d’investissement à son catalogue. Cible: l’industrie 4.0 qui vient donc s’ajouter aux quatre autres axes majeurs (50% des interventions à eux cinq) que sont les biotechs, le numérique, l’agroalimentaire de qualité et l’immobilier (commercial, industriel).

Miser sur l’industrie 4.0, tout compte fait, n’est que la suite logique de l’histoire et de la raison d’être de cet invest: (re)dynamiser le terreau économique liégeois, largement industriel pour des raisons historiques.

Un “Smart Industry Booster” a donc vu le jour qui, pour l’instant, ne bénéficie pas encore d’un important deal flow. “Nous pourrons dire, d’ici un an ou deux, si la dynamique est enclenchée et quelle sera l’ampleur potentielle de cet axe”, déclare Gaëtan Servais, directeur de Meusinvest. “Pour l’instant, il n’y a pas encore beaucoup de projets. Mais le besoin existe à l’évidence. Nous croyons fermement dans ce nouveau paradigme économique.”

Encore peu de dossiers d’investissement en “industrie 4.0” donc, à ce jour, de la part de Meusinvest. Mais on peut notamment citer son intervention récente dans le tour de table réalisé par la start-up AeroSint, auteur d’une imprimante 3D industrielle.

Nouvelles recettes industrielles

Le “Smart Industry Booster” a été constitué sous forme de s.a. et s’appuiera sur des acteurs existants – Sirris, le pôle de compétitivité Mecatech, WSL. Son rôle: opérer comme une société de services, jouer les ensembliers, procurer des consultants mais qui ne se borneront pas à un accompagnement classique.

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire