Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Efficy met la main sur la française E-Deal

Article
Par · 16/05/2018
Partager

Efficy CRM schéma fonctionsEfficy, éditeur de la solution de CRM du même nom, poursuit sa croissance par acquisitions. Après Vente Partner, rachetée en juin 2017, la voici qui met le grappin sur une autre consoeur française E-Deal.

La société bruxelloise débourse 16 millions d’euros pour l’occasion. Au total, l’opération porte son effectif international à 175 personnes, pour un chiffre d’affaires cumulé de 20 millions. Et la société imagine déjà les prochains jalons, à savoir franchir la barre des 200 collaborateurs et des 25 millions de chiffre d’affaires dès la fin de cette année.

Toujours côté chiffres, cette nouvelle acquisition outre-Quiévrain (elle y avait déjà racheté, outre Vente Partner, les sociétés eLink, Solis et Expand-IT) lui permet, selon elle, de devenir le principal fournisseur CRM sur le marché français et de se glisser parmi les 10 premiers européens au niveau continental.

Avec E-Deal, Efficy met en effet la main sur un logiciel CRM que son ancien propriétaire plaçait essentiellement auprès de clients dans le secteur des mutuelles et des assurances, dans le secteur public, mais aussi les transports, la construction, l’immobilier – essentiellement des sociétés et organismes employant plus de 200 personnes (grosses PME et grandes entreprises). Parmi ses références: la RATP, BNP Paribas Securities Services, La Redoute, Carrefour Banque (filiale bancaire du groupe Carrefour), le groupe Merck, le musée du Louvre, la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Alsace ou celle de Toulouse, l’Aéroport de Nantes… La société dit compter “plus de 90.000 utilisateurs dans 33 pays” (déploiement sur site ou en mode SaaS dans le cloud), soit un-tiers de plus que le parc installé d’Efficy avant le rachat.

Les deux produits – Efficy et E-Deal – semblent être appelés à co-exister dans le catalogue. Cédric Pierrard, fondateur et patron d’Efficy, les présente en tout cas comme “réellement complémentaires”, en raison non seulement du type (nature et taille) de clientèles visées et des potentiels et spécificités fonctionnelles des produits. Ce qui intéressait par exemple Efficy dans le portefeuille d’E-Deal était ses outils d’automatisation marketing et son moteur de règles.

Partager

Laisser un commentaire