Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Infocentres wallons? Les convoyeurs attendent la demande

Article
Par · 09/10/2013 2 crédits
Partager

DOSSIER – La Wallonie est encore loin d’être une terre d’élection pour des “data centers” ou infocentres, ces espaces plus ou moins spacieux auxquels les entreprises, organismes publics, voire simples particuliers, peuvent venir confier leurs infrastructures et/ou solutions informatiques.

Le data center de Google à Ghlin: hors catégorie…

Il y a bien sûr les grands noms emblématiques, tels Google, mais il s’agit d’un data center que le géant du Net réserve à ses propres besoins. En comparaison, les “régionaux de l’étape” font pâle figure- en termes de capacités.

Il s’agit d’ailleurs, pour la plupart d’entre eux, d’espaces qu’ils ont aménagés pour les besoins de leurs propres clients, dans la foulée ou en guise d’extension à d’autres services prestés.

Aujourd’hui, l’engouement pour la notion (certes fourre-tout) du “cloud”- depuis l’hébergement de solutions mail jusqu’à la gestion d’infrastructures- rebat les cartes. En multipliant la nature de leurs offres respectives, les acteurs locaux comptent en effet attirer de nouvelles clientèles. A terme, les espaces d’infocentres accueilleront indistinctement, côte à côte, séparées seulement par des couloirs de refroidissement ou une simple cage serveurs, des PME et des banques, une solution de gestion e-commerce d’une start-up et un spécialiste du stockage de contenus de réalité virtuelle. Ou encore des coffres-forts virtuels où se trouveront vos données et historiques médicaux, à côté de serveurs surdopés pour assumer des tâches de high performance computing (simulation spatiale, météorologique ou autre).

Pour découvrir la suite de cet article ainsi que le dossier complet que nous consacrons aux data centers wallons, deux solutions: soit vous abonner, soit acheter le dossier.

Ce contenu est réservé à nos abonnés et aux membres l’ayant acheté. Pour y accéder :

Déjà inscrit(e) ?

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?