Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Tous en mode e-commerce. Bonne ou mauvaise idée?

Dossier
Par · 04/02/2021 10 crédits

Sommaire

  1. Tous en mode e-commerce en période Covid? Les fausses pistes Publié par Brigitte Doucet, 15/01/2121 Tous en mode e-commerce en période Covid? Les fausses pistes Pour cause de confinement et de fermeture des enseignes, la survie, même à court terme, des commerçants, indépendants et artisans a souvent tenu à leur aptitude à se tourner vers des relations et transactions numériques avec leurs clients et le public. Avec des bonheurs divers. Exercice d’analyse en compagnie d’observateurs et acteurs de la scène e-commerce belge.
  2. Les marketplaces: le miroir aux alouettes? Publié par Brigitte Doucet, 18/01/2121 Les marketplaces: le miroir aux alouettes? Pour doper leurs activités e-commerce ou simplement se lancer dans l’aventure, certains commerçants locaux ont misé sur les “plates-formes”, ces portails collectifs transactionnels, parfois simples vitrines, qui ont connu un nouvel essor en raison des confinements. Bonne ou mauvaise idée? Viable? Efficace? Fausse promesse de visibilité?
  1. NearShop: “on se trompe de finalité avec les “plates-formes” e-commerce” Publié par Brigitte Doucet, 20/01/2121 NearShop: “on se trompe de finalité avec les “plates-formes” e-commerce” NearShop est l’une de ces “plates-formes” qui permettent de regrouper, en-ligne, les commerçants d’une ville, d’une entité, voire d’une province. Mais leurs finalités transactionnelles demeurent souvent un mirage ou ne prennent pas l’ampleur espérée. Le fait est, estime Vincent Bultot, initiateur de NearShop, que la finalité est souvent ailleurs. Voire mal comprise ou pas assez étayée par une démarche plus holistique.
  2. Smart Commerce: nouveau projet wallon pour “créer un territoire commerce-friendly” Publié par Brigitte Doucet, 04/12/2020 Smart Commerce: nouveau projet wallon pour “créer un territoire commerce-friendly” “Créer un territoire commerce-friendly”. Supprimer autant que faire se peut les obstacles décourageant citoyens et chalands d’aller faire leurs achats dans les commerces de proximité des centres-ville. Le tout en se reposant sur une meilleure maîtrise et exploitation des données à disposition (ou à la portée) des villes et communes. Tel est l’objectif du programme Smart Commerce que lance la Région wallonne en 2021.
  3. L’AdN prépare une nouvelle série de formations “digital commerce” pour les commerçants Publié par Brigitte Doucet, 10/12/2020 L’AdN prépare une nouvelle série de formations “digital commerce” pour les commerçants En 2021, l’AdN pilotera une nouvelle salve de sessions de formation à destination des commerçants dans l’espoir de les aider à sauter le pas de l’e-commerce. Trois thématiques ont été retenues. Les coaches et formateurs (encore à sélectionner) devront être prêts à opérer en présentiel et/pou à distance.
Partager

Source: Digital Wallonia

Voilà déjà plusieurs années que le sujet de l’adoption de pratiques, processus et solutions d’e-commerce par les commerçants locaux fait l’objet de questionnements et d’initiatives. 

Le virtuel peut-il donner de nouvelles chances aux commerçants de proximité, indépendants ou enseignes modestes, face aux grandes chaînes, à la normalisation de l’offre et, sans doute surtout, face aux grands dévoreurs que sont les plates-formes internationales? Les solutions digitales peuvent-elles faire revivre les centre-villes qui se dégarnissent? Les solutions digitales peuvent-elles faire revivre les centre-villes qui se dégarnissent?

Les petits commerces ont-ils l’envie, les moyens, les ressources, l’appétit pour se tourner vers des outils de relation nouvelle avec leur clientèle (ou des clientèles nouvelles), pour s’adonner aux solutions de CRM, de logistique automatisée, de visibilité sur les réseaux sociaux?

La crise sanitaire que l’on connaît a eu de quoi leur forcer la main – distanciation 

physique et fermeture des échoppes obligent, le virtuel est paru comme une tanche se salut. 

Mais comment réagir efficacement dans l’urgence? Certains commerçants locaux ont misé sur les “plates-formes”, ces portails collectifs transactionnels, parfois simples vitrines, qui ont connu un nouvel essor en raison des confinements.

Bonne ou mauvaise idée? Viable? Efficace? Fausse promesse de visibilité?

Des “plates-formes” locales existaient déjà, d’autres les ont rejointes, et les grandes marketplaces internationales, généralistes ou thématiques, s’en sont donné à coeur jour.

Ce dossier fait le point sur le sujet en compagnie d’observateurs et d’acteurs de la scène e-commerce belge.

Si l’on devait résumer l’un des constats qu’ils tirent, c’est que la solution pressentie est encore souvent un miroir aux alouettes, parce que les concepts et les avantages potentiels sont encore mal perçus, mal compris ou ne sont pas suffisamment placés dans une démarche soigneusement réfléchie. Une autre lacune est par ailleurs un morcèlement des initiatives. Sans parler d’un besoin de meilleur accompagnement et d’une conscientisation plus pratico-pratique aux pistes à envisager.

Les formations et séances de sensibilisation qu’envisage de relancer par exemple l’AdN en 2021 seront-elles utiles ou les acteurs publics devraient-ils s’investir autrement?

A découvrir dans ce dossier…

Petit rappel pour nos abonnés Premium :
vous avez droit à recevoir gratuitement ce dossier en format PDF.
Pour l’obtenir, il vous suffit de nous le signaler à l’adresse redaction@regional-it.be.

Partager
Acheter ce dossier