Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Les impératifs de l’e-learning à l’heure de la pandémie et du confinement

Dossier
Par · 21/04/2020

Sommaire

  1. EduCodeTV veut miser sur les ressources éducatives libres Publié par Brigitte Doucet, 07/04/2020 EduCodeTV veut miser sur les ressources éducatives libres L’association EduCode se lance à son tour dans la diffusion de sessions d’information et de formation à destination des enseignants. Les séances de WebTV pourraient, si EduCode obtient les financements désirés, déboucher sur une plate-forme offrant un plus grand éventail de services. Mais ce projet RELIE, en mode pédagogique et technologique ouvert, n’en est encore que dans une phase préliminaire.
  2. Confinement. Moment propice, voire nécessaire, pour se former au numérique Publié par Brigitte Doucet, 25/03/2020 Confinement. Moment propice, voire nécessaire, pour se former au numérique Le confinement et l’une de ses conséquences (le télétravail obligé) sont à la fois un défi et, qui sait?, une opportunité pour les entreprises pour se tourner vers des procédures et des outils de travail numérique. Mais des adaptations “à tous les étages” sont nécessaires. Y compris pour former les employés et, côté sources de formation, pour adapter les contenus et modules. Petit coup d’oeil sur ce qui se prépare.
  3. Branle-bas de combat e-learning dans les Centres de compétence Publié par Brigitte Doucet, 31/03/2020 Branle-bas de combat e-learning dans les Centres de compétence Technofutur TIC et Technocité repensent et/ou étendent sensiblement leur offre de formations en e-learning. Pour ne pas laisser les demandeurs d’emploi ou les personnes en reconversion professionnelle en rade pendant la période de confinement. Idem du côté de l’Eurometropolitan eCampus.
  4. Numérique et pédagogie: l’EduLab de Technofutur TIC inaugure une WebTV Publié par Brigitte Doucet, 31/03/2020 Numérique et pédagogie: l’EduLab de Technofutur TIC inaugure une WebTV La nouvelle chaîne lancée mercredi 25 mars par Technofutur TIC s’adresse aux enseignants désireux d’intégrer les technologies numériques dans leurs pratiques pédagogiques. 600 se sont inscrits aux six premiers webinaires planifiés pendant la première quinzaine.
  1. Les formations professionnelles face à la débrouille Publié par Brigitte Doucet, 19/03/2020 Les formations professionnelles face à la débrouille Quand le présentiel n’est plus possible, les acteurs de la formation - en ce compris professionnelle - doivent se tourner en urgence vers le virtuel. En l’espace d’un week-end, Interface3 Namur a, dans la mesure du possible, changé son fusil d’épaule. Pour continuer à desservir des chercheurs d’emploi et “décrochés” du numérique qui ne veulent pas baisser les bras.
  2. Les commerçants wallons, invités à se former au “Digital Commerce” pour snober la crise sanitaire Publié par Brigitte Doucet, 16/04/2020 Les commerçants wallons, invités à se former au “Digital Commerce” pour snober la crise sanitaire L’AdN et le Syndicat Neutre pour Indépendants lancent une campagne de promotion des formations en-ligne Digital Commerce. Pour inciter les commerçants à faire un usage “malin” de l’actuelle période d’inactivités forcées, en découvrant et se familiarisant à des outils numériques qui peuvent être utiles pour certaines activités ou, au minimum, pour garder le contact avec la clientèle.
  3. Pour télé-travailler “utile”, Now.be a concocté une liste de bonnes pratiques Publié par Brigitte Doucet, 02/04/2020 Pour télé-travailler “utile”, Now.be a concocté une liste de bonnes pratiques La société Now.be publie sur son blog une série de conseils et recommandations (32 au…
  4. Covid-19: Pourquoi le secteur numérique ne fait-il pas partie des “infrastructures critiques” essentielles? Covid-19: Pourquoi le secteur numérique ne fait-il pas partie des “infrastructures critiques” essentielles? Publié par Brigitte Doucet, 09/04/2020
Partager

Image étonnante que cette salle de cours, vide, où seuls les écrans révèlent la présence visuelle des apprenants, confinés chez eux, en train de participer au cours à distance. Ici la salle de classe virtuelle de Technocité.

L’e-learning est soudain devenu une méthode d’apprentissage incontournable pour cause de confinement obligatoire. Peu y étaient préparés – tant du côté des apprenants que des dispensateurs, qu’il s’agisse de centres de formation, d’entreprises ou d’établissements scolaires.

Le confinement et l’une de ses conséquences (le télétravail obligé) sont à la fois un défi et, qui sait?, une opportunité pour les entreprises pour se tourner vers des procédures et des outils de travail numérique. Mais des adaptations “à tous les étages” sont nécessaires. Y compris pour former les employés et, côté sources de formation, pour adapter les contenus et modules.

Ce dossier donne un aperçu de la manière dont les choses, bon gré mal gré, se sont mises en place.

Les centres de compétence Technofutur TIC (Gosselies) et Technocité (Mons), par exemple, ont repensé et/ou étendu sensiblement leur offre de formations en e-learning. Idem du côté de l’Eurometropolitan eCampus à Tournai.

Interface3 Namur, lui aussi, a dû changer son fusil d’épaule dans l’urgence pour continuer à desservir des chercheurs d’emploi et “décrochés” du numérique qui ne veulent pas baisser les bras.

De nouvelles chaînes WebTV ont notamment fait leur apparition chez Technofutur TIC ou encore du côté d’EduCode.

Si cette dernière obtient les financements désirés, les séances de WebTV pourraient déboucher sur une plate-forme offrant un plus grand éventail de services. Un projet RELIE, qui préconise les ressources éducatives open source est en tout cas sur la table.

Quant à la Région wallonne, elle relance une campagne de promotion des formations en-ligne Digital Commerce. Pour inciter les commerçants à tirer le meilleur parti possible de l’actuelle période d’inactivité forcée.

Dans ce dossier également, les conseils et recommandations de la société Now.be, destinés à aider les télé-travailleurs à s’adapter à leurs nouvelles conditions de travail, et une Tribune de Laurens Van Reijen (de LCL) qui s’interroge sur le fait que le secteur numérique ne soit toujours pas considéré comme une “infrastructure critiques essentielle” par le législateur. Ce que d’aucuns considèrent comme une anomalie.

Petit rappel pour les abonnés Premium:
vous avez droit à recevoir gratuitement ce dossier en format PDF.
Pour le recevoir, il vous suffit de nous le signaler à l’adresse redaction@regional-it.be.

Partager
Acheter ce dossier