Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Commerce Liégeois simplifie le paysage e-commerce pour ses affiliés

Pratique
Par · 30/11/2017
Partager

Du côté de Liège, une sorte de mini-union sacrée est peut-être en train de prendre forme afin de mettre de l’ordre dans les solutions de présence et d’activités commerciales en-ligne des commerçants de la ville.

Un double rapprochement a en effet été initié: du côté demande, entre les asbl Commerce Liégeois et Liège Gestion Centre-Ville, et, du côté offre, entre trois start-ups proposant diverses briques d’une démarche e-commerce. A savoir: NearShop, LetsGoCity et Joyn.

Les trois sociétés ont saisi l’occasion de l’arrivée d’une nouvelle appli développée par NearShop pour voir plus grand, proposer une solution orientée omni-canal, “qui soit cohérente pour les commerçants”, et donner potentiellement aux petits commerces de proximité de nouvelles armes face aux grandes enseignes.

Gérer, sans fil à la patte

Voici deux ans, l’asbl Commerce Liégeois avait décidé d’adopter cette solution de services de vente en-ligne (création d’une e-boutique, promotion des produits, réception des paiements, automatisation de la livraison et du suivi clientèle) pour en faire bénéficier tous les commerces du centre-ville.

L’appli mobile de NearShop, baptisée City Administration, a été conçue afin de faciliter la gestion de la base de données des boutiques référencées sur cette plate-forme NearShop.

Remarquons au passage que si Liège servira de premier lieu de déploiement de la nouvelle appli, elle est d’emblée activable par toutes les villes [lisez: associations de commerçants ou autorités locales] qui ont opté pour NearShop. Parmi elles: Malmédy, Binche, Waremme, Hannut, Thuin, Courcelles, Gerpinnes…

L’appli leur est proposée gratuitement, NearShop restant fidèle à son modèle économique qui dépend essentiellement du nombre de municipalités “conquises”.

City Administration est une solution qui s’adresse en priorité aux agents (ceux mandatés par la ville ou par une association de commerçants) chargés de tenir à jour les données sur les commerces du centre-ville.

Pour ses débuts, l’appli propose deux premières fonctionnalités:

  • actualisation des fiches-profil des magasins du centre-ville (changements d’heures d’ouverture, déménagements…)
  • recensement et catégorisation des magasins en termes d’accessibilité pour des personnes à mobilité réduite [PMR] (handicapés moteurs ou visuels, personnes se déplaçant avec des plâtres…). Objectif de cette fonction développée sous la patronage de la Province de Liège: leur octroyer un label, avec gradation selon leur degré de conformité (facilité d’accès physique, aménagement intérieur, accueil).

Les agents complèteront simplement un formulaire, intégré à l’appli. Sur base de ces données, la Province accordera des certificats d’accessibilité et pourra entamer une campagne de sensibilisation auprès des commerces afin qu’ils procèdent aux aménagements souhaités.

En parallèle, bien entendu, les labels de conformité seront affichés dans le profil des commerces affiliés. Il deviendra ainsi possible pour les consommateurs de rechercher les commerces davantage “handicap friendly”.

Faire (re)vivre les commerces

A court terme, City Administration ajoutera de nouvelles fonctionnalités: gestion d’agenda, espace blog pour les commerçants (ces deux fonctions devant être disponibles dès décembre).

Un autre projet est en préparation. Début 2018, NearShop espère développer une fonction de recensement et de gestion des “cellules vides”. Autrement dit, des locaux commerciaux inoccupés, à vendre ou à louer. “Nous adapterons notre interface d’administration afin de permettre aux agents ou stewards de les recenser. Pour l’instant, les villes ne connaissent pas avec précision l’état de la situation”, souligne Vincent Bultot.

Lutter contre la désertification commerciale des     centres-villes…

“Tout se fait encore via prise de notes et éventuellement intégration des informations dans des tableurs Excel. Il n’existe pas d’outil pour les recenser ou pour faire la promotion centralisée de ces cellules vides. Des personnes cherchant un espace doivent s’adresser à toutes les sociétés immobilières…”

La future fonctionnalité de City Administration permettra d’avoir une vue globale sur les espaces disponibles et de faire des recherches selon divers critères: adresse, superficie, nombre d’étages, prix… Avec aussi la faculté intéressante pour les villes de faire la promotion des espaces vacants afin de faire revivre les centres-villes.

Autre évolution de l’offre NearShop planifiée pour le début 2018: une autre appli mobile, cette fois destinée aux commerçants eux-mêmes qui leur permettra de gérer leur web-shop via smartphone ou tablette (réception de commande, gestion de la livraison, publication de nouvelles photos…).

Bien plus qu’une appli solo…

On pourrait croire que City Administration n’est qu’une “appli de plus” ou qu’un simple “front-end” pour la solution plate-forme NearShop. En fait, là où cela devient potentiellement intéressant pour favoriser son adoption, c’est l’alliance qui a été passée entre NearShop, LetsGoCity, auteur de l’appli Wallonie en Poche, et Joyn.

Vincent Bultot (NearShop): “Le but est de fédérer des start-ups en une approche commune vis-à-vis des commerçants et éviter que leurs solutions ne soient pas coordonnées.”

Les concepteurs de Wallonie en Poche ont en effet développé un mécanisme qui permet d’aller puiser des éléments d’informations dans les bases de données de NearShop et de Joyn, de les fusionner et compléter, et de transformer ces informations en micro-services qui se matérialisent dans l’interface de type portail de Wallonie en Poche.

Résultat: à condition d’installer les micro-services (ou “tuiles”, dans le vocabulaire LetsGoCity) “Carte de fidélité” et “Etablissements accessibles”, un utilisateur Wallonie en Poche aura accès à la carte géolocalisée et aux informations sur toutes les boutiques affiliées à NearShop [c’est en tout cas déjà le cas pour l’asbl Commerce Liégeois] et à Joyn, et aura de même accès au recensement des commerces accessibles aux personnes à mobilité réduite (avec leur classement selon les critères d’accessibilité PMR respectés).

La “tuile” Etablissement accessibles” donnera accès aux différents listings de commerces affichant l’un ou l’autre label PMR existant. Outre le label que fournira la Province de Liège, c’est déjà le cas pour la classification Access-i, un système de labels couleurs qui permet de déterminer le niveau d’accessibilité d’un bâtiment, d’un site ou d’un événement. A noter qu’en matière de labellisation PMR, une harmonisation doit encore se faire, la législation tant locale qu’éventuellement européenne tardant à se concrétiser.

Côté intégration “bidirectionnelle” Wallonie en Poche-Joyn, les choses progressent plutôt bien, conformément à la convention passée voici quelque temps entre Joyn et LetsGoCity. Pour plus d’informations, voir cet autre petit article.

Côté intégration NearShop-Joyn (prévue “d’ici 3 à 6 semaines”), le but recherché est de créer une “expérience e-commerce fluide”. “Grâce aux conventions d’échange d’informations signées entre les trois sociétés, il devient possible de faire une recherche d’e-boutique sur Wallonie en Poche et d’acheter directement en-ligne ou en mode Web-to-store via l’intégration réalisée avec NearShop. Les achats réalisés en-ligne donnent droit à des points de fidélité via Joyn, avec possibilité de les échanger en magasin [physique]”, explique Vincent Bultot, fondateur et directeur de NearShop.

D’ici quelques mois, la procédure inverse sera également possible: des points de fidélité gagnés lors d’achat dans un magasin en dur pourront être échangés en-ligne. Et cela, quel que soit le “point d’entrée” du client: NearShop, Joyn ou Wallonie en Poche.

Pour ce qui est de la pratique des échanges de points, une prochaine étape intéressante pour les commerces des centres-villes devrait être franchie lorsque Joyn – et les commerçants participants – permettront d’échanger ses points dans des enseignes différentes de celle où ils ont été obtenus au départ.

Disponible pour l’instant sur le seul PlayStore Android, City Administration doit faire son apparition sous iOS début 2018.

Partager

Laisser un commentaire