Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Engine (ex-Creative Wallonia): deux ans pour faire ses preuves

Portrait
Par · 05/07/2018
Partager

La mue continue du côté de l’asbl qui était née sous le nom de Fostering Ideas et qui fut à l’origine de l’accélérateur NestUp. Voici près de deux ans, inscrite totalement, intimement, dans la trame du programme Creative Wallonia lancé par la Région lorsque Jean-Claude Marcourt détenait le maroquin Economie/Numérique, l’asbl s’était vue transformée en asbl publique, muée en filiale de l’AEI (Agence pour l’Entreprise et l’Innovation).

Pour marquer cette étape, elle se rebaptisait d’ailleurs Creative Wallonia Engine. Puis… vint le changement de majorité au gouvernement wallon et un nouveau tournant. Plus question pour le nouveau ministre de l’Economie et du Numérique, Pierre-Yves Jeholet, de considérer cet acteur comme l’un des leviers adoubés de l’action du gouvernement. Une analyse du dossier, du cadre d’activités, du mode et des dépenses de fonctionnement, l’amenaient à couper les vivres – en tout cas structurelles. L’AEI ayant été rayée de la carte, et le programme Creative Wallonia remis sérieusement en question, restait à l’équipe Creative Wallonia Engine à revoir sa copie et à se trouver un nouveau modèle opérationnel pour poursuivre ses activités.

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire