Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Connect in the cloud or… go bust? Le rachat d’Escaux, un pas de plus dans la stratégie d’expansion de Destiny

Portrait
Par · 04/09/2019
Partager

En juin, le fournisseur de solutions de communication cloud (téléphonie et communications unifiées) Destiny annonçait le rachat d’Escaux, une société qui, à l’origine, avait choisi Wavre comme point d’attache et qui, elle aussi, très tôt, avait misé sur IP et sur le cloud, y ajoutant une dimension transversale open source, pour développer une expertise et des solutions de comm’ destinées à une clientèle d’entreprises et d’opérateurs ou prestataires de services.

L’une des choses qui intéressait plus particulièrement Destiny dans Escaux, c’était sa filiale/spin-out Fuzer qui, sur base des technologies Escaux, développe et commercialise diverses solutions “Unified Communications mobilo-centriques” (lisez: en adoptant une optique “mobile first”) et d’offres personnalisées pour les clients destinataires.

Escaux/Fuzer s’était bâti un répertoire de clients, essentiellement en Belgique francophone et dans la catégorie PME, qui faisait sérieusement de l’oeil à Destiny qui elle était davantage ancrée en Flandre – sans compter une présence internationale dont elle fait une stratégie future (à commencer par une incursion aux Pays-Bas).

Au-delà de l’argument “regain de clientèle”, c’est le socle technologique d’Escaux qui est considéré par Destiny comme un argument stratégique à valoriser sur le plus long terme.

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire