Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Le secteur numérique wallon en chiffres

Hors-cadre
Par · 13/12/2018
Partager

A quoi ressemble le paysage du secteur numérique en Wallonie? L’AdN a tout récemment sorti deux “baromètres” qui apportent un certain éclairage sur la répartition des acteurs du numérique – tant du côté des sociétés établies depuis “quelque temps” que du côté des start-ups.

Voici trois tableaux qui confrontent la part de certains choix technologiques ou thématiques des deux côtés, en y ajoutant celui de la recherche. Ils sont une sorte de synthèse – partielle – de ce que révèlent les chiffres des deux baromètres – à découvrir plus en détails dans deux autres de nos articles:

Secteur du numérique
“Baromètre” des start-ups numériques.

 

Comparatif par grande orientation (logiciels, services…)

Vous aurez remarqué que, côté start-ups, la totalisation des pourcentages, dans l’étude 2018, reste en-deçà des 100%.

Cela s’explique par la manière dont les types d’activités ont été comptabilisés. Les auteurs de l’étude ont en effet constitué une catégorie spéciale intitulée “Advanced”, dans laquelle ils ont versé les start-ups actives en IoT (Internet des Objets) – capteurs compris (donc… du matériel), en gestion des données et analytique (plutôt logiciels), en impression 3D, en intelligence artificielle, en réalité virtuelle et augmentée, en robotique et automatisation…

Cette catégorie “Advanced” – voir tableau 2 ci-dessous – représente 38% du total des activités. Si on redistribue les pourcentages, cela amène le total, côté logiciels à +/- 68% et côté matériels à 27% (en soulignant toutefois que certaines activités, telles l’IoT, mêlent en effet matériels et logiciels et qu’une répartition nette s’avère donc difficile).

 

Comparatif de l’importance des “technologies avancées” dans les activités
des acteurs du numérique wallon

 

Comparatif des destinations à l’exportation

Partager

Laisser un commentaire