Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

La semaine en bref… (31 janvier – 4 février 2022)

Article
Par · 05/02/2022
Partager
La semaine du 31 janvier au 4 février 2022 en bref

 

** EMAsphere, auteur du logiciel SaaS de gestion et reporting financier éponyme, a levé 5,7 millions d’euros. L’injection de capitaux frais vient de ses investisseurs historiques, tant privés que publics. Parmi eux, Sambrinvest, Dedicated et Whitestone. De quoi lui donner les moyens de poursuivre le développement de son produit et étendre son réseau commercial en regardant notamment du côté de potentiels partenaires bancaires “qui puissent proposer à leurs clients entreprises une solution d’analyse de leur performance financière”.

 

** BeCode, programme de formation au codage pour demandeurs d’emploi, jeunes de plus de 18 ans, personnes en reconversion professionnelle, inaugure une nouvelle thématique de formation: la cybersécurité. Les formations, développées en collaboration notamment avec Simplon (organisme française formations aux métiers techniques du numériques dont BeCode a adopté la méthode), le Forem, Digital Wallonia et le centre E6K de Charleroi, se donneront à l’A6K.

Au programme: “tour de chauffe” de six semaines, baptisé CyberSprint (gratuit), pour acquérir quelques bases et pour sélectionner les apprenant(e)s ; suivi d’une formation de sept mois et d’un stage de deux ou trois mois.
Les inscriptions sont ouvertes. Le CyberSprint démarrera le 15 mars. La formation proprement dite commencera le 17 mai.

 

** Toujours à l’A6K, l’AECC (Advanced Engineering Accelerator) annonce pour le courant de ce premier trimestre 2022 le lancement d’un appel à projets thématique permettant d’identifier de nouveaux porteurs ou start-ups orientées projets technologiques et sciences de l’ingénieur, sa cible de prédilection.

Cet accélérateur, créé par Sambrinvest, ULB Dev et EEBIC Ventures, propose en effet de l’accompagnement pratico-pratique de projets technologiques (conseils stratégiques, prototypage, recherche de financement), épaulé pour ce faire par un fonds d’investissement spécifique – le Boost Engineering Fund (octroi de prêts convertibles en pre-seed – jusqu’à 100.000 euros -, servant généralement financer un proof-of-concept, le développement d’un prototype voire d’une première série, tester l’attractivité via un sprint commercial…).

Des précisions doivent encore être apportées au sujet des thématiques choisies pour ces futurs appels à projets. Seule indication: ils seront “en lien avec les axes d’innovation portés par A6K”. Ils sont, somme toute, nombreux: logistique, industrie, secteur énergétique, systèmes embarqués, IoT…

 

** Nominations…
>>> Nouveau directeur général chez N-Side (société dont nous vous parlions récemment): Arnaud Merlet, de nationalité franco-australienne, prend le relais de Maud Larochette, la directrice financière de la société qui avait assumé ce poste à titre intérim depuis septembre 2021.
Son parcours professionnel l’a vu faire ses débuts en tant que consultant, successivement chez BearingPoint (racheté par PwC) et AT Kearney, avant d’entrer chez SAP France en 2010, où il a occupé plusieurs postes de direction pendant près de 10 ans.Depuis trois ans, il avait davantage endossé un costume d’investisseur (MySeedCap, Supervizor…).

>>> Sambrinvest, pour sa part, annonce l’arrivée de Grégoire Dupuis au poste de directeur opérationnel. Avec – déjà – la perspective de devenir le directeur général de l’invest à la fin de l’année, lors du départ à la pension d’Anne Prignon. Son parcours l’avait vu revêtir divers rôles à connotation financière. Tout d’abord, au sein de la filiale belge de la Banque du Luxembourg, ensuite au sein de la cellule de reconversion économique CATCh, s’occupant de restructurer les outils et structures d’animation économique (ce qui devait donner naissance à Charleroi Entreprendre), avant d’officier, ces derniers temps, comme consultant auprès de la Sogepa. Sans parler de diverses missions de consultance auprès de petites – et nettement moins petites – sociétés…

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?