Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Flora: de premières touches d’intelligence artificielle d’ici quelques mois?

Article
Par · 30/09/2020 2 crédits
Partager

Sans modifier son catalogue d’assurances proposé sous sa propre marque (mi-classique, mi-Internet), Ethias vient donc de lancer une nouvelle marque et une nouvelle offre à destination de la “génération smartphone” relire notre article publié hier. Cette génération qui est prête, selon l’assureur, à interagir et à gérer affiliation et actes assurantiels via un smartphone, sans intermédiation humaine.

Flora, c’est la possibilité de s’affilier et de gérer tous ses échanges et transactions d’assurances avec sa compagnie via son smartphone. Sans intermédiaire humain direct. Le chat (dialogue via écran, avec questionnaires et réponses largement automatisés), remplace donc le courtier ou l’agent de call center. 

Flora, ce sera d’abord une offre d’assurance locataire, avant l’apparition progressive d’autres types de couvertures.

Si l’automatisation est déjà présente, en coulisses du chat, des développements sont en cours pour doter l’appli d’une dose supplémentaire d’“intelligence”. Depuis quelques mois,

Ce contenu est réservé à nos abonnés et aux membres l’ayant acheté. Pour y accéder :

Déjà inscrit(e) ?

Partager

1 commentaire

  1. Un pas innovant très impressonnant vers le monde de demain où l’AI aura une place prépondérante!
    Le potentiel est là mais s’accompagne de beaucoup de défis avant d’arriver à une solution automatique dont l’exactitude et la précision seront (et même dépasseront) la hauteur des capacités humaines.
    Une fois ce cap atteint, le gain de temps, de qualité et d’effort sera significatif.
    Bonne chance (et bon amusement) à l’équipe qui développe cette nouvelle solution!

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?