Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Civadis et le SEGI (ULiège) s’allient sur le terrain RH pour pouvoirs locaux

Article
Par · 14/02/2019
Partager

poignée de mains accord, partenaireCivadis (groupe NRB) et l’Université de Liège, par le biais du SEGI (Service Général d’Informatique de l’ULiège), ont récemment passé une convention de collaboration afin de proposer une solution de gestion des ressources humaines à l’usage des pouvoirs locaux.

Les deux acteurs sont depuis longtemps actifs dans ce domaine, chacun ayant visé jusqu’ici une clientèle spécifique. A savoir, davantage les pouvoirs locaux, côté Civadis, et essentiellement des clients au niveau régional et provincial, du côté du SEGI (en plus, bien entendu, de ses premiers clients que sont l’Université et le CHU de Liège).

Désormais, le SEGI va pouvoir étendre la typologie de sa clientèle, s’adressant donc aussi aux pouvoirs locaux – communes, mais également CPAS et zones de secours, intercommunales, voire maisons de repos. Il comptait certes déjà quelques clients du côté des pouvoirs locaux, essentiellement en région liégeoise (Ans, Seraing, Ville et CPAS de Liège), mais de manière quasi-périphérique par rapport à son coeur de cible. Quant à Civadis, la convention lui permet de s’épargner le poids du redéveloppement et/ou évolution de certaines de ses solutions, devenues désuètes.

A terme, c’est donc la solution Ulis de l’ULiège (calcul de la paie des fonctionnaires, employés et agents d’exécution, gestion administrative des ressources humaines, gestion des temps de présence et des absences) qui sera proposée par les deux partenaires aux pouvoirs locaux. En remplacement des solutions Persée et Acropole de Civadis.

Cette dernière refocalise ses efforts et ressources sur

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire