Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT belge francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Prix “Innovation disruptive” pour Birdee

Article
Par · 10/03/2017
Partager

Le projet Birdee de la société liégeoise Gambit, a décroché le prix Disruptive innovation of the year à l’occasion du Tech Startup Day organisé par startups.be.

Dans les starting blocks pour devenir une société fintech à part entière, Birdee est une émanation de Gambit, elle-même spin-off, à l’origine, de HEC Liège qui s’est positionnée comme un éditeur de solutions de conseils financiers pour institutions bancaires.

Le projet Birdee est né sous la forme d’un logiciel de conseil automatisé en placement destiné aux pure players du monde de la banque par Internet (Keytrade Bank est l’un de ses clients). Aujourd’hui, la société veut étendre sa clientèle au B2C et au citoyen lambda, en lançant une nouvelle entité autonome, baptisée Birdee International, qui sera de droit luxembourgeois.

C’est ce projet de “robot-conseiller” Birdee Money Experts, solution de conseil automatisée pour la gestion d’investissements et d’épargne sans plus devoir passer par un conseiller bancaire, qui a retenu l’attention du jury.

A découvrir plus en détail, le portrait et le positionnement de cette nouvelle fintech.

Les autres lauréats

Catégorie Start-up de l’année: Small Teaser (Hasselt), auteur d’une plate-forme de publication de magazines électroniques à destination des associations et communautés. La start-up Jack s’est classée 4ème.

Catégorie Scale-up de l’année: UniFly (Anvers), une société qui surfe sur la vague des drones et vient récemment de décrocher un financement de 5 millions d’euros afin de se lancer à l’international avec sa solution de pilotage sécurisé. A noter que la société anversoise a battu d’une très courte tête (un petit point d’écart) la société Aproplan (Genval) qui est pour sa part active dans le monde de la construction via une solution sur tablette qui permet de numériser les flux d’informations (documents, plans…) entre les multiples intervenants d’un chantier (maîtres d’ouvrage, architectes, entrepreneurs, ingénieurs…). Sa solution offre en outre des fonctions d’historicisation, de traçage de processus, de validation des échanges et des modifications apportées au fil du temps aux divers documents.

Catégorie Student startup of the year: CitizenLab (Bruxelles), une start-up créée par des diplômés de la KUL qui propose une plate-forme de “participation citoyenne” que chaque commune ou ville (voire ministère ou administration) peut utiliser pour engager le dialogue avec ses citoyens (ou administrés) en recueillant leurs avis, propositions.

Partager