Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

PIX dans l’enseignement. Ce qu’en pense l’UNamur

Pratique
Par · 20/09/2022
Partager

Dans un article récent, nous vous parlions des débuts de la plate-forme d’évaluation et d’accompagnement des compétences numériques dans le cadre de l’enseignement. Des débuts encore fort préliminaires et qui seront laissés, dans une certaine mesure, à l’appréciation des établissements. Focus cette fois sur ce que compte en faire l’UNamur.

Les réponses à nos questions sont collégiales, ayant été formulées après consultation de plusieurs responsables académiques.

 

Pourquoi avez-vous décidé d’être parmi les premiers établissements d’enseignement à vous saisir de PIX ?

Depuis une vingtaine d’années, l’UNamur procède, via l’opération « Passeports pour le Bac », à une évaluation des compétences de ses nouveaux étudiants à l’entrée. Pour faire simple, les compétences testées portent sur la maîtrise de la langue d’enseignement – le français – et sur la maîtrise de certains concepts mathématiques, vus comme des outils d’abstraction, de modélisation.

La question se posait d’évaluer également le degré de maturité numérique de ces étudiants. Une expérience en la matière avait été lancée au coeur du confinement, afin d’évaluer la capacité des étudiants à poursuivre leur formation en distanciel, en fonction de l’équipement à leur disposition et de leurs capacités à l’utiliser.

À l’heure d’intégrer la compétence numérique dans le périmètre de nos « Passeports », il nous a semblé pertinent d’évaluer dans quelle mesure PIX pouvait répondre à nos besoins.

 

Quels avantages y voyez-vous ?

Pour l’heure, la réponse qui suit est assez spéculative, faute d’avoir pu mener des campagnes sur de grands groupes.

L’intérêt d’un outil comme PIX est, d’une part, de proposer une base de référence communément admise et, d’autre part, de nous décharger de la conception du test proprement dit, pour concentrer nos forces sur les actions de remédiation en aval.

 

Quel est potentiellement votre agenda de déploiement ?

Le programme d’activités étant bouclé lorsque l’outil PIX a été proposée par le CRP, nous nous inscrivons dans l’optique d’un test à la rentrée 2023.

 

Quel intérêt voyez-vous à adopter la certification PIX ? dans quels contextes ? à quelles finalités ?

La question n’est pas tranchée et renvoie à la manière dont la formation technique (FMTTN) est envisagée en Communauté Française Wallonie-Bruxelles.

Qu’il s’agisse des enseignants, dans le cadre de la Réforme de la Formation Initiale des Enseignants, ou du commun des mortels, dans le cadre d’une procédure de recrutement, le rôle que pourrait jouer la certification PIX n’est pas encore clairement défini. Il est difficile, à ce stade, de mobiliser des énergies sur l’organisation et sur l’obtention de cette certification, si cela ne semble pas devoir avoir de suites.

PIX permettant d’évaluer les compétences numériques de nos étudiants, la portée nous semble également aller au-delà de la valorisation du certificat. Il est important que chacun puisse se situer par rapport à l’acquisition de ces compétences et avoir l’opportunité de les améliorer. Ceci que ce soit en tant qu’étudiant, citoyen et futur travailleur. 

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?