Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Etude Smart City Institute: l’incidence numérique du Covid-19 au niveau des communes wallonnes?

Pratique
Par · 07/08/2020
Partager

Répartition de l’échantillon de communes ayant participé à l’étude du Smart City Institute par province

Quel soutien ou solution de recours les communes ont-elles cherché (et trouvé) du côté du numérique pendant la crise du coronavirus et la période de confinement strict?

Le Smart City Institute s’est posé la question (parmi d’autres) à l’occasion d’une enquête réalisée auprès des communes wallonnes sur le thème “Covid-19: Quel impact sur les communes wallonnes?”, plus spécifiquement en termes d’effet à court ou plus long terme sur la transition durable et intelligente des territoires.

Qu’apprend-on à la lecture des résultats de l’enquête? Notamment que:
– 50% des communes ayant participé à l’étude (44 au total) ont instauré le télé-travail et/ou eu recours à des vidéoconférences et réunions virtuelles ; à noter ici que, parmi l’échantillon d’entités participantes, les communes se situant en zone urbaine ont davantage pris le pli du travail et des réunions virtualités que leurs consoeurs rurales – les communes urbaines ont été plus de trois fois plus nombreuses que les rurales à prendre ce tournant, ce qui semble notamment pointer vers des motivations d’ordre davantage sanitaires que de distance ou de facilité d’aménagement des agendas
– 33% ont activé un mode “conseils / collèges communaux en-ligne” ; ici encore, les communes urbaines sont nettement plus numérico-convaincues que leurs homologues rurales puisque trois-quarts des “converties” ont un profil urbain
– 47% ont mis en oeuvre de “nouvelles formes de communication” ou ont redoublé leurs efforts de communication vers la population ; parmi les solutions sollicitées: des plates-formes en-ligne pour faciliter ou encourager la participation citoyenne.

 

86% des communes ayant participé à l’étude (total de 44) ont eu recours à des applications technologiques ou numériques pour au moins une des solutions mises en place. La majorité d’entre elles sont des communes urbaines (68%).

 

Recours et solutions pérennes?

Les mesures et nouvelles solutions (de tous types) mises en oeuvre ne survivront peut-être pas (toutes) à la crise ou pas sous la forme choisie dans l’urgence. 55% des communes interrogées indiquent toutefois vouloir “poursuivre les projets entrepris” mais 45% sont plus dubitatives (soit qu’aucune décision formelle n’ait encore été envisagée ou que les conditions de pérennisation ne soient pas encore claires).

Ces pourcentages concernent les solutions en tous genres (en ce compris celles tenant davantage à la sécurité sanitaire, au soutien des activités économiques locales ou encore aux procédures de travail).

Par contre, le recours au numérique semble s’être plus profondément enraciné – pour la durée: selon les réponses fournies au Smart City Institute, “65% des communes ayant mis en place de nouvelles solutions numériques comptent les conserver”. Pourcentage sensiblement similaire pour le télétravail.

Ces “nouvelles solutions numériques” concernent pour une part non négligeable une mise à niveau ou une modernisation des infrastructures informatiques en place mais incluent également de réelles nouveautés telles que les guichets électroniques ou la prise de rendez-vous en-ligne.

 

Smart City Institute: “S’il est encore trop tôt pour affirmer qu’elle a effectivement accéléré la transition durable et intelligente du territoire wallon, la crise aura toutefois ouvert de nouvelles perspectives à nos villes et communes wallonnes.”

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?