Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Programme d’accélération MoveUp: deux projets sous la loupe – cPark et HoliTrack

Portrait
Par · 05/04/2018
Partager

Bref rappel: la première édition du programme d’accélération MoveUp (Digital Attraxion) destiné à des de start-ups numériques avait pris pour thème l’Internet des Objets au service de la “smart city” et de la logistique.

Petit coup d’oeil sur l’évolution qu’ont connue deux des projets accompagnés à l’occasion du programme…

cPark mise sur les cordes sensibles

Le projet cPark a vu le jour en 2017. L’idée? Une appli qui renseigne l’automobiliste sur les places de parking disponibles en rue et les conditions tarifaires en vigueur: zones payantes, gratuites, endroits où le disque est obligatoire…

Lancée, au départ, sur les territoires des villes de Bruxelles et d’Anvers, l’appli gagne du terrain puisqu’elle déclare être désormais utilisable dans 11 villes belges (les nouvelles venues étant Liège, Charleroi, Mons, Namur, Louvain-la-Neuve, Tournai, Malines, Gand et Louvain). “Nous en ajoutons en moyenne une chaque semaine et nous lancerons l’appli sur Paris à la fin avril”, affirme Hadrien Crespin, co-fondateur de la société.

Pivot

Au départ, l’appli avait comme première finalité d’éviter aux automobilistes de se faire sanctionner pour parking illégal ou dépassement de période. Un positionnement qui, évidemment, n’avait pas manqué de prendre les autorités locales à rebrousse-poil.

Au gré du coaching et de la réflexion sur les fonctionnalités à fournir (notamment via les contacts avec la Ville de Tournai qui était son “sparring partner” lors du programme MoveUp), l’équipe a fait quelque peu évoluer son scénario, désirant désormais insérer davantage la solution dans la stratégie des villes et communes et ce, non seulement pour le chapitre mobilité mais aussi pour l’“animation” économique du territoire (urbain ou rural).

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire