Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

La branche francophone de la FeWeb veut se réveiller

Portrait
Par · 24/11/2017
Partager

Ils ne sont que 150 francophones sur un total actuel de 520. “Ils”, ce sont les membres de l’association FeWeb, la Fédération des métiers du Web. Au-delà du constat chiffré brut, une analyse plus poussée du profil de ces sociétés révèle par ailleurs que les “grosses boîtes” sont surtout du côté flamand. “C’est là que se trouvent, à quelques rares exceptions près, les grandes agences. Côté francophone, les tailles sont plus petites”, constate Olivier De Doncker, récemment nommé président de la branche francophone de l’association. “Cela s’explique par le fait que la Wallonie, en matière de marketing digital, de métiers du Web, a un retard de 2 ou 3 ans” sur sa voisine du nord. “Les agences flamandes se sont par exemple déjà largement emparées du phénomène des (chat)bots, de l’intelligence artificielle… Ce n’est pas encore le cas côté wallon.”

Autre déséquilibre flagrant: la composition du conseil d’administration de la FeWeb. Onze personnes y siègent. Olivier De Doncker fait figure de petit Gaulois isolé…

Réveiller le nain qui dort

La branche francophone de la “Fédération des métiers du Web” (voir note de bas de page) a, jusqu’ici, été nettement moins visible et moins active que son homologue néerlandophone. L’arrivée à sa tête d’un nouveau président va-t-elle modifier les choses? On le verra au fil du temps.

Mais le nouveau chef de file a en tout cas quelques idées pour (re)dynamiser les troupes, doper les activités et insuffler quelques éléments de structuration. En s’inspirant pour ce faire de ce qui a déjà été réalisé ou de ce qui fait le poids de cette fédé du côté flamand. 

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire