Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Les snacks numériques du lundi – réalité augmentée, robotisation et emploi

Hors-cadre
Par · 09/10/2017
Partager

Informations ludiques ou décalées du secteur du numérique.

Cette semaine: deux domaines où la réalité augmentée est plus particulièrement considérée comme générateur de performances (industrielles ou commerciales) ; une étude plutôt optimiste sur l’avenir de l’emploi à l’heure de l’automatisation et de la robotisation.

A déguster en toute décontraction…

 

 

Sommaire

Réalité augmentée: pactole en logistique…

L’un des marchés les plus prometteurs pour l’essor de la réalité augmentée serait la logistique et la gestion d’entrepôt, estime le bureau d’études ABI Research.

augmented reality

Source: Pearson

Cette année, ce secteur concentrerait par exemple 24% de tous les achats de lunettes connectées. Avec un potentiel de croissance tout simplement astronomique. Valeur estimée cette année: 52,9 millions de dollars. En 2022, le total serait de… 4,4 milliards.

En cause, des applications potentielles telles que la gestion des prélèvements de stocks (en remplacement de la commande vocale) ou le support à distance (pour résoudre un problème, plus besoin de faire se déplacer un spécialiste; ce dernier voit en même temps que l’intervenant et lui envoie ses directives qui s’afficheront sur la visière…).

[ Retour au sommaire ]

… et sur le marché du cannabis

L’initiative est canadienne. La société Future Farm, spécialisée dans les solutions de “Controlled Environment Agriculture” (CEA) (production de plantes en tous genres, dans des espaces sous couvert), veut se faire une place au soleil sur le marché – florissant – du cannabis en misant sur la réalité augmentée.

Le but est de proposer des applications AR/“ad tech” (technologies publicitaires) pour renforcer le packaging de marque. Public-cible? Les cultivateurs, distributeurs, transformateurs de cannabis qui pourront faire appel à son site pour y créer des “expériences AR” que les destinataires pourront visualiser dans divers environnements: à domicile, dans les fermes, dans les magasins…

Future Farm se dit convaincue que “the cannabis user is uniquely matched to embrace our augmented reality platform and the many exciting, eye-popping merged reality experiences it will offer.” Elle ne précise pas s’il faut avoir tout d’abord fumé du cannabis pour savourer de manière optimale les effets AR…

[ Retour au sommaire ]

Robotisation et emplois: une vision moins apocalyptique

Une étude récente de Pearson, réalisée en collaboration avec des chercheurs de l’Oxford Martin School, débouche sur des résultats qui vont à contre-courant des mises en garde et projections alarmistes d’autres enquêtes qui prédisent un quasi bain de sang pour l’emploi pour cause d’automatisation et de robotisation (virtuelle comprise) d’une kyrielle de métiers.

Selon cette nouvelle étude, “la majorité des emplois actuels seraient toujours d’actualité en 2030.” Seule une profession sur cinq serait en réel danger (par exemple dans le secteur des transport et de la fabrication conventionnelle). Par contre, les compétences requises, elles, devraient évoluer. Pour conserver une activité professionnelle, 70% des personnes actives devraient acquérir de nouvelles compétences.

Parmi celles qui seront les plus demandées, l’étude cite “le sens social, l’écoute et l’apprentissage actifs, le jugement, la prise de décisions, l’originalité, l’expression orale…”

Un métier ou une compétence professionnelle sur 10 devrait même progresser. Sont notamment concernés, les domaines de l’enseignement et de la santé, les métiers créatifs et numériques, les métiers de l’accueil, l’artisanat…

Petit détail assez piquant: les chercheurs ne se sont pas basés sur leurs propres expertises et connaissances pour réaliser cette étude. Après de premiers travaux, ils ont en effet injecté leurs premières évaluations concernant 10 professions… dans un algorithme d’apprentissage automatique qui s’est appuyé sur ces prévisions pour prédire la demande de 120 compétences liées à ces métiers.

L’exercice fut répété sur trois séries de 10 métiers. De quoi affiner les résultats…

[ Retour au sommaire ]

Partager

Laisser un commentaire