Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • How & Why you should register / subscribe?

Politique industrielle wallonne: les priorités d’Agoria

Hors-cadre
Par · 03/07/2017
Partager

A la veille de la remise officielle par le Conseil de l’Industrie de son rapport pour un renforcement de la politique industrielle en Wallonie (voir notre autre article), Agoria y est allé de ses “8 priorités pour l’industrie technologique”.

Sous la plume de Thierry Castagne, qui siégeait d’ailleurs lui-même au Conseil de l’Industrie, la fédération implore les responsables politiques à s’activer pendant les 20 mois qui restent avant la fin de la législature et à éviter “le risque d’inaction pour les 2 années à venir…”

Il faut, peut-on lire dans le texte, “aller plus vite et plus fort dans les réformes et actions, celles déjà en cours et celles à mettre en œuvre d’ici les prochaines élections de 2019. Vu le contexte politique actuel, il est capital de réduire la période d’incertitude et d’instabilité !”

Les 3 mots d’ordre d’Agoria? “Redéploiement économique, refondation de l’enseignement, efficience des services publics.”

Parmi les indicateurs jugés insuffisants “en dépit des orientations prises depuis des années par les différents gouvernements”, la fédération pointe la pénurie de compétences en technologie

8 priorités pour une industrie progressiste

La première des 8 “priorités” pointées par Agoria n’est autre que “l’industrie du futur et la transition numérique”. La fédération demande de veiller à :

– “maintenir la dynamique des pôles de compétitivité en les centrant sur leur core business (montage de projets visant la croissance par l’innovation, l’investissement, la formation et l’exportation), en complément du rôle exercé par les organisations représentatives des entreprises (sectorielles et interprofessionnelles);

– appliquer le Plan Digital Wallonia (notamment le programme de transformation industrielle, baptisé Made Different) en recherchant les synergies avec le plan Digital Belgium

– prendre en compte les recommandations du Conseil de l’Industrie” dont les conclusions ont donc été rendues publiques ce vendredi 30 juin.

Le numérique se retrouve encore à d’autres étages des priorités identifiées par Agoria: par exemple, comme thématique majeure dans le cadre d’un “pacte d’investissements productifs sur les infrastructures”, comme raison de faire un sort à la “pénurie de compétences technologiques” et comme outil d’efficience pour les organismes (para)publics, encouragés à adopter plus largement la dématérialisation des processus administratifs.

Partager