Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Innovators under 35 Europe: 35 nominés pour 5 palmes

Hors-cadre
Par · 12/11/2018
Partager

La conférence annuelle Innovators under 35 Summit Europe se déroulera le 4 décembre prochain à Paris.

La conférence se veut un lieu d’échanges et de découverte de l’innovation dans une multitude de domaines, avec comme point d’orgue la présence et le couronnement de 35 jeunes “innovateurs et entrepreneurs talentueux” européens de moins de 35 ans, “qui développent de nouvelles technologies afin de contribuer à résoudre les problèmes qui affectent aujourd’hui notre société.”

Des lauréats seront désignés dans différentes catégories: entrepreneurs, inventeurs, pionniers, visionnaires, acteurs humanitaires.

Offre spéciale pour nos lecteurs

Pour les lecteurs de Regional-IT, les organisateurs proposent une

réduction spéciale – code IU35DIS50 –

afin de leur permettre de mieux profiter de cette expérience unique.

Lieu de l’événement: le site de la Station F, un espace de quelque 34.000 mètres entièrement dédié aux start-ups. L’adresse: 5 Parvis Alan Turing, dans le 13ème arrondissement.

Plus d’informations sur l’événement et inscriptions – en utilisant votre code-promo –  via ce lien.

 

Parmi les 35 “nominés”, un seul Belge (on a déjà fait mieux les années précédentes…): Pieter Fabry, co-fondateur et directeur technologique de la société Observe Technologies (basée en Angleterre). Il a été nominé dans la catégorie Inventeurs.

La société basée a développé des algorithmes d’intelligence artificielle qui visent à optimiser le processus de nourrissage en aquaculture, en analysant des masses de données collectées et corrélées au départ de capteurs, caméras, équipements acoustiques…

Des nominés de haut vol

Petit coup d’oeil sur les autres catégories et quelques-uns des projets, liés à l’IT et au numérique, qui valent à leurs auteurs de concourir cette année:

  • entrepreneurs, ayant créé des sociétés en passe de révolutionner des marchés existants ou d’en créer de nouveaux; exemple de nominés dans cette catégorie: le Français Yann Fleureau, CEO de CardioLogs, qui a développé une solution d’intelligence artificielle capable d’analyse les électrocardiogrammes au départ de n’importe quel appareil ; le fondateur et directeur technique de la société britannique UltraHaptics, auteur d’un système qui permet d’interagir avec des formes et textures via ultrasons ; ou encore le CEO de la société danoise Labster qui a développé des labos virtuels interactif destinés à faciliter l’assimilation de connaissances en sciences.
  • Le Belge Pieter Fabry, co-fondateur d’Observe Technologies, émergera-t-il comme “European inventor under 35” de l’année?

    pionniers: entre autres candidats, l’Allemand Christian Zenger de l’Université de la Ruhr-Bochum, avec un projet de “système qui détecte des petits changements dans les signaux émis par les dispositifs de chiffrement et qui pourrait créer un Internet invulnérable”

  • visionnaires (une catégorie définie comme étant celle d’innovateurs “qui réinventent la technologie existante ou proposent de nouveaux angles ou approches basés sur la technologie existante pour résoudre des problèmes qui jusqu’à présent étaient insolubles”): parmi eux, la co-fondatrice d’une société britannique (Generative Tensorial Networks) qui combine informatique quantique, intelligence artificielle et apprentissage automatique pour accélérer la conception de nouveaux médicaments ; ou encore un Hongrois dont la société Turbine.AI a développé une “solution IA qui simule la réaction de millions de cellules humaines virtuelles contre de nouveaux traitements contre le cancer afin de prédire son efficacité”
  • acteurs humanitaires: parmi les nominés, le Français Paul Duan de Bayes Impact, une ONG qui utilise le Big Data et l’intelligence artificielle pour résoudre des problèmes sociaux tels que le chômage et la durabilité du système de santé.
Partager

Laisser un commentaire