Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Etude Robert Half: l’effet Covid sur les compétences techniques…

Hors-cadre
Par · 18/09/2020
Partager

bille recrutement personnageDe manière ponctuelle ou avec des effets plus durables, la pandémie du Covid-19 et les nouvelles méthodes ou habitudes de travail, en ce compris à distance, qu’elle a provoquées impriment une réalité nouvelle au paysage de l’emploi et à l’éventail de compétences que les personnes actives sont désormais sensées maîtriser.

Les exemples et angles d’analyse sont légion. Une récente étude internationale du cabinet spécialisé en recrutements Robert Half, conduite notamment auprès de sociétés belges (voir méthodologie en note), pointe quelques mutations et changements qui, fort probablement, ne seront pas passagers.

Parmi les conclusions tirées de cette enquête, Robert Half souligne que les entreprises tentent de se préparer à l’“après Covid” et de déterminer quelle stratégie d’avenir et de redémarrage commercial à mettre en oeuvre. Et ce, en tentant d’identifier les profils et compétences – nouveaux ou réactualisés – dont elles auront besoin. Le cabinet de recrutement en conclut que nombre d’entreprises comptent miser plus encore que par le passé sur la “transformation numérique” et que, dans cette optique, la sous-thématique de l’e-commerce apparaît, pour beaucoup, comme une priorité et planche de salut. Ces deux paramètres sont respectivement cités par 33% et 34% des participants à l’enquête.

Les compétences évoluent

Désormais, les entreprises s’intéressent tout autant aux “soft skills” qu’aux “hard skills”. Traditionnellement, ces derniers correspondent notamment, en matière d’informatique ou de numérique, à des compétences en analytique, programmation, développement ou implémentation et déploiement de logiciels… L’enquête de Robert Half a permis de mettre en évidence d’autres compétences techniques désormais davantage recherchées. Il s’agit notamment de profils de consultants en sécurité et de responsables d’audit informatique.

Du côté “soft skills”, les postes à pourvoir ou les profils existants à renforcer dans les métiers de l’informatique devront comporter un regain de compétences essentiellement dans les champs de l’analytique (32% des réponses), des aptitudes à la communication (27%), de flexibilité/adaptabilité (26%), de gestion de projet (26%) et de meilleure prise en compte de la réalité client (23%).

Un besoin en compétences numériques est également pointé comme étant l’une des priorités absolues pour l’éventail d’aptitudes demandées du personnel de soutien administratif.

Quant aux équipes dans les départements finances et comptabilité, un regain de connaissance des logiciels se classe également en bonne place des priorités (23% des réponses), juste devant des compétences en conformité réglementaire et gestion des risques.

___________________

L’enquête de Robert Half a été menée au moins de juillet 2020 auprès de 1.502 personnes, occupant des fonctions de direction générale, direction financière et direction informatique, dans une série de pays, dont la Belgique. Les entreprises sondées sont de taille variable, allant de 50 employés à plus de 500. Dans notre pays, 300 cadres ont été interrogés.

Partager

Laisser un commentaire