Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT belge francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

DW Hub: changer l’optique entreprise-recherche

Detached post
Par · 17/02/2017
Partager

On l’a vu dans la première partie de cet article consacré aux débuts du DW Hub, l’option qui a été prise est de miser sur l’effet d’entraînement et les besoins technologiques futurs de quelques “champions” numériques [société à fort potentiel de croissance internationale] pour déclencher une sorte de cercle vertueux en termes de collaboration et de transfert de connaissances et d’expertise entre monde de la recherche et entreprises.

L’objectif est aussi d’enregistrer rapidement quelques succès. “Le choix a été fait d’octroyer davantage de moyens financiers à quelques grands projets de grande envergure, aptes à lancer le mouvement”, commente Pierre Wolper, vice-président du conseil d’administration du DW Hub et par ailleurs doyen de la Faculté des Sciences Appliquées de l’ULg.

“Le but est ainsi de renforcer quelques domaines de recherche plus porteurs, plus applicables et exploitables dans le contexte industriel belge francophone.”

Trois paramètres guideront les choix: un créneau porteur, clairement différencié; un potentiel de leader technologique international; et une capacité de rupture technologique.

Pierre Wolper (DW Hub, ULg): “Réussir la conjonction entre ce qui est nécessaire, déjà présent et plus immédiat à développer en termes de recherche.”

“Quand les compétences existent, autant partir de ce qu’on a, tant du côté industriel que de celui de la recherche, pour canaliser les efforts”, poursuit Pierre Wolper. “Plusieurs réunions inter-universitaires ont permis d’identifier quelques domaines où des progrès et des ruptures technologiques peuvent rapidement être réalisés et qui seront importants pour le développement des entreprises.”

Parmi ces thématiques (sans être aucunement exhaustif): l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, le traitement vocal, le “big data” et l’analytique, la sécurité…

Damien Hubaux, directeur du CETIC, avalise lui aussi l’option qui a été prise, pour le lancement du DW Hub, d’agir en priorité sur le premier axe. A savoir: accélérer la croissance de “champions” à l’international.

“Cela permet d’engranger des quick wins, de miser sur des produits et solutions qui arrivent à maturité au bon moment dans un contexte donné.”

Et, avant de solliciter les chercheurs, il estime qu’il faut d’abord laisser le temps aux champions de faire la preuve de la pertinence de leur plan d’affaires. “Sur base des importantes avances récupérables qui leur sont accordées, laissons-les asseoir le succès de leur projet avant d’imposer toute contrainte et de leur allouer de force des chercheurs. Priorité au plan d’entreprise.”

Le rôle des acteurs de la recherche

“Il est essentiel de consolider et de développer la base de la recherche en Belgique francophone afin de couvrir efficacement le champ de connaissances”, souligne Pierre Wolper.

Cette partie de contenu est réservée à nos abonnés premium.

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour la lire.

Partager

Laisser un commentaire