Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Digital Yearbook 2018, radioscopie de la planète connectée et sociale

Hors-cadre
Par · 01/02/2018
Partager

Hootsuite, auteur d’une solution de gestion de réseaux sociaux, et l’agence numérique We Are Social, viennent de publier leur “2018 Digital Yearbook”, une étude qui analyse une foule de données sur les utilisations et usages d’Internet, des équipements mobiles et des réseaux sociaux à travers le monde.

Pas moins de 239 pays ou territoires ont ainsi été passés à la loupe.

Premier constat: notre petite planète bleue est de plus en plus peuplée de gens accros au Net et aux applis. Voilà qui n’étonnera personne mais le fait est que les chiffres démontrent une tendance croissante à se laisser gagner par ces virus.

Sur une population terrestre totale de 7,593 milliards d’individus, on compte:

  • 4,021 milliards d’utilisateurs Internet (taux de pénétration: 53%), soit une progression de 7% par rapport à 2016
  • 3,196 milliards d’utilisateurs (actifs) de réseaux sociaux (taux de pénétration: 42%) : + 13 %
  • 5,135 milliards d’utilisateurs mobiles (taux de pénétration: 68%): + 4 %
  • 2,958 milliards d’utilisateurs Internet mobiles (taux de pénétration: 39%): + 14 %

Progressions par continent (ou région du globe):

 

 

 

 

 

 

 

 

En termes de taux de pénétration Internet, le classement mondial des pays confirme le leadership de plusieurs pays du Golfe (Qatar, Emirats Arabes Unis, Koweit, Bahrain) mais aussi les scores élevés de plusieurs pays européens: Islande, Norvège, Andorre et Grand-Duché de Luxembourg (tous affichant un joli 98%) et Danemark (97%).

Parmi les bons derniers dans le classement, signalons au passage Madagascar (7%), la République démocratique du Congo (6%) et… la Corée du Nord (0,06%).

Pays où la progression fut la plus forte en 2017: le Mali, avec un bond de 460% !

Toujours plus vite

Côté connexions Internet mobiles, les champions de la vitesse sont tous des pays occidentaux. Maillot jaune, la Norvège, avec un score maximal de 61,2 Mbps. Les Pays-Bas arrivent troisième, avec 54,2 Mbps. Le Grand-Duché est 10ème, avec 45,5 Mbps.

Pas très polyglotte

L’anglais, sans surprise, est la langue véhiculaire d’Internet: 51,2% de tous les sites Internet de la planète l’utilisent.

Plus intéressant est le classement des autres langues. Le… russe arrive deuxième, certes à distance très respectable, pour ne pas dire abyssale, avec 6,8%.

Viennent ensuite, dans l’ordre: l’allemand (5,6%), le japonais (5,5%) et le français (4,1%).

Le chinois ne pèse encore que 2,1% – coincé entre l’italien et le polonais.

Le néerlandais se classe 13ème (1,3%), à un chouia du turc (1,4%) et devant… le coréen (1%). A noter aussi qu’il est en recul: – 7,1% par rapport à 2016, alors que le français progresse de 2,5%.

Qui sont les plus “sociaux”?

A nouveau, ce sont les pays du Golfe qui trustent les premières places si on analyse le paysage Internet sous l’angle des taux de pénétration des réseaux sociaux. A ce petit jeu, un seul pays européen réussit à figure dans le Top 10. En 10ème position, on trouve en effet… Malte.

En 2017, parmi les plus fortes progressions, toujours en termes de nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux, on pointera des pays tels que la Chine (+ 10%, 84,63 millions d’utilisateurs en plus), l’Inde (+31%) et la Russie (+ 7%).

Petite surprise du classement: la pénétration des réseaux sociaux explose en Iran: + 135%. 23 millions d’Iraniens supplémentaires sont désormais utilisateurs de médias sociaux alors que la hausse du nombre d’Américains n’a été “que” de 16 millions en 2017 (mais avec, bien entendu, un taux de pénétration de départ qui était largement supérieur).

Où Facebook compte-t-il le plus grand nombre d’utilisateurs? Non, ce n’est pas les Etats-Unis mais l’Inde. Dans le Top 10, autre chiffre intéressant: avec 51 millions d’utilisateurs, la Turquie (9ème) devance… le Royaume-Uni (44 millions).

La ville la plus facebookante? Bangkok. 22 millions d’utilisateurs à elle seule, talonnée par Dhaka  (Bengladesh) avec 20 millions et Bekasi (Indonésie, île de Java) avec 18 millions. A nouveau, la Turquie apparaît dans le Top 10 grâce à Istanbul (14 millions).

Langage véhiculaire sur Facebook? A nouveau l’anglais, sans surprise, avec 50,9% d’utilisateurs anglophones. Les francophones se classent en 7ème position (5,1% du total), derrière les locuteurs arabes (6,5%) mais aussi portugais (6,9%) et espagnol (13,9%).

Si le nombre total d’utilisateurs Facebook a à nouveau progressé en 2017 (+ 15%), un autre réseau social progresse rapidement. A savoir, Instagram qui est désormais utilisé par 11% de la population mondiale. Il enregistre son meilleur taux de pénétration en Suède (pas moins de 47 %), qui est suivie par… cette étonnante Turquie (41%).

A noter le beau classement des Pays-Bas : 32%, à égalité avec le Royaume-Uni. Score belge: 26%.

En nombre d’utilisateurs Intagram, les Etats-Unis conservent, de loin, leur première place, avec 110 millions d’utilisateurs.

Dis-moi quelle appli tu utilises, je te dirai…

Quel est le classement, en termes de taux (fréquence) d’usage, des applis mobiles? Facebook, une fois encore, atomise tout le monde, trustant 3 des 4 premières places avec Facebook, Whatsapp Messenger et Facebook Messenger. Seul WeChat, du chinois Tencent, parvient à se glisser dans le quatuor, revendiquant la 3ème place.

Et ce n’est pas fini, côté Facebook, puisqu’Instagram se classe 6ème. Mais la Chine, avec Tencent et Alibaba joue des coudes, apparaissant 4 fois dans le Top 10.

Hootsuite et We Are Social ont également étudié le paysage des applis mobiles par nombre de téléchargements. Facebook, Instagram et Snapchat mènent la danse. Quant à l’appli Uber, elle se pointe en 8ème position, devant YouTube.

Tous les chiffres concernant ces angles d’analyse et bien d’autres encore (connectivité mobile, bande passante, type d’usages des réseaux sociaux, classement des utilisateurs par âge ou genre, taux de pénétration des smartphones, types d’usages des applis mobiles, paysage de l’e-commerce…) peuvent être consultés dans l’étude HootSuite/We Are Social dont voici le lien.

Partager

Laisser un commentaire