Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

KingKong: nouveau site d’information dédié aux “cultures créatives”

Article
Par · 20/10/2022
Partager

Né d’un appel à projet, avec financement européen qui lui permettra d’alimenter son existence pendant les 15 à 18 premiers mois, KingKong est un nouveau média en-ligne, lancé par le KIKK, qui se positionne sur le terrain du “créatif”, au croisement de l’art, de la culture, du numérique et de l’innovation. En quelque sorte, ce qui fait l’ADN du KIKK et de son festival annuel.

Objectif du média en-ligne: “promouvoir les cultures créatives et numériques” aussi bien pour les néophytes que pour les passionnés de créativité numérique hybridée, pour les porteurs de projets qui veulent faire parler d’eux ou trouver de l’inspiration, pour les artistes, start-ups ou profils davantage financiers et conseilleurs de projets…

Les contenus que le site désire porter? “Des dossiers, des articles, des portraits, des podcasts, des vidéos, ou encore une rubrique “Donut” qui explique les choses à faire ou ne pas faire”, énumère Julie Mouvet, co-initiatrice et rédactrice en chef de KingKong, venue du monde de la presse (elle est notamment passée par RTL.info, le quotidien L’Avenir – édition Brabant wallon – ou encore les émissions “Regards croisés” de l’UNamur).

Emanation du KIKK, KingKong se veut aussi une plate-forme d’expression et de prolongement des activités de l’asbl, l’un des objectifs annoncés étant “d’enrichir, de poursuivre et de donner de l’ampleur au travail mis en œuvre depuis plus de onze ans au sein de l’association, à savoir le décloisonnement et le rayonnement des industries culturelles et créatives.”

Le média, publié tout naturellement en français, espère également se décliner en anglais. A terme. Et, petite particularité technique qui se veut dans l’air du temps, le site a été développé, par l’agence bruxelloise MoJo, en deux modes: l’un traditionnel, coloré, lumineux ; l’autre, en “low carbone dark mode”. Comme un signal et un message lancé aux internautes de tous poils pour les conscientiser sur l’hyper-consommation (énergie et ressources) qu’implique la Toile. En mode sombre (du noir-blanc et une myriade de nuances entre deux), les images apparaîtront pixelisées et certains contenus vidéo voire des podcasts ne seront tout simplement pas accessibles.

Des racines papier

Pour ceux et celles à qui le nom KingKong rappellerait quelque chose – hors du champ cinématographique -, signalons que le nouveau média numérique est le successeur, dans une certaine mesure, du magazine papier qui avait été lancé par le même KIKK en 2017. Lui aussi avait pour thématique générale les “cultures créatives”. Il disparaissait toutefois de la scène deux ans plus tard.

Cet “héritage” – un média antérieur et un ancrage dans le KIKK – n’est pas sans signification pour la ligne éditoriale et pour le positionnement du nouveau site. Voici comment Julie Mouvet présente les choses: “Le KIKK pilote le projet et y apporte son ADN. Ce n’est cependant pas un média créé pour soutenir les projets du KIKK, mais bien l’entièreté de l’écosystème créatif sur notre territoire.”

Quid des relations éventuelles avec l’ancienne équipe du magazine papier KingKong? “Nous avons de très bonnes relations avec la responsable du magazine papier de l’époque, Flora Six, qui nous a beaucoup aidées, par ses conseils et contacts notamment, à poursuivre l’aventure sous format digital. Par ailleurs, plusieurs journalistes-pigistes vont sans doute collaborer à cette nouvelle version de KingKong et certains articles papier se retrouvent aussi sur le média digital.”

Cherche contributeurs

En dehors de la petite équipe interne, les contenus seront pour une partie non négligeable amenés par des auteurs externes. L’objectif premier est d’ailleurs d’attirer un nombre élevé de collaborateurs aux profils et inspirations hybrides puisqu’aussi bien l’un des slogans utilisés par l’équipe est de “croiser les points de vue différents, confronter les avis, questionner les thématiques”.

KingKong recherche donc “des plumes, des talents, des pigistes”. Qu’ils choisissent comme mode d’expression l’écrit, la vidéo, le podcast… Point commun indispensable: avoir un lien avec le monde des cultures créatives.

Les personnes intéressées peuvent se signaler en prenant directement contact avec l’équipe ou en passant par le bouton “Proposer du contenu” prévu à cet effet en page d’accueil.

Quelle gestion éditoriale, l’équipe fixe fera-t-elle de ces propositions de contenus venues de l’extérieur? “Les articles et contenus proposés par des intervenants externes seront d’office soumis à révision par l’équipe rédactionnelle. Nous aurons en effet un droit de regard sur les contenus et ils seront d’ailleurs discutés en amont de la soumission des différentes thématiques abordées, afin que celles-ci entrent dans la ligne éditoriale du média.”

Quid de l’après?

Le site KingKong a pu voir le jour grâce à un financement européen, le Trakk (hub créatif namurois) en ayant été l’un des bénéficiaires belges. De manière plus précise, il s’agit de financements Feder dédiés au développement économique régional, avec financement de l’Europe et de la Région wallonne (cette dernière s’appuyant elle-même en partie sur des apports européens).

Quid après la phase de lancement, rendue possible par le financement européen? Question à la fois sensible et cruciale dans le monde bousculé des médias, qu’ils soient ou non de nature purement journalistique… C’est le défi auquel l’équipe devra s’attaquer.

Partager

1 commentaire

  1. Un MédiaLab s’ouvre au Trakk - prototypages et expérimentations en audiovisuel immersif • Regional-IT · Toute l'information sur les startups et les TICs en région Wallonie-Bruxelles

    […] le MédiaLab organisera des conférences, des ateliers, produira en collaboration avec le site d’information KingKong, des capsules vidéo “Donuts”, expliquant les choix à faire ou non sur diverses thématiques […]

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?