Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Umengo: trouver l’implication bénévole qui vous convient

Article
Par · 07/09/2022
Partager

Une appli mobile pour mettre le bénévolat à portée de pouce. Voilà ce qu’a imaginé la start-up Umengo, incubée à StartIT@KBC. L’idée: permettre aux personnes désireuses de s’impliquer, bénévolement, dans des activités d’aide à la personne, à finalité sociétale, environnementale ou autre, de trouver rapidement une bonne cause, une association répondant à leurs motivations ou préférences.

La solution existait déjà sous forme de site Internet. Elle vient de se doubler d’une appli mobile (sur plate-forme iOS et Android).

Le concept est simple: on s’inscrit, on se fait géolocaliser sur base de son lieu de résidence (voire de travail, on indique ses inclinaisons, ses compétences, ses disponibilités et l’appli se charge de pré-sélectionner une série d’associations cherchant des volontaires.

Pour mieux naviguer parmi les causes que l’on voudrait soutenir activement, la solution propose un outil de filtrage thématique qui propose actuellement quatre finalités: lutte contre la pauvreté, faune terrestre, santé et bien-être, faim dans le monde.

Une fois cette pré-sélection effectuée, l’utilisateur est libre de choisir la proposition qui lui convient ou qui le/la séduit le plus et faire savoir qu’il ou elle est candidate. La mise en relation peut alors s’effectuer, sur base de propositions de participation à des projets ou d’adhésion générées par l’association choisie.

 

“En Belgique, 86% de la population dit vouloir faire du bénévolat mais moins de 10% passe réellement à l’acte.”

 

A ce jour, la solution a convaincu près de 40 associations et quelque 150 bénévoles à s’inscrire. Parmi les associations déjà adhérentes: Sans Collier, Make-A-Wish, Iles de Paix, Oxfam Belgique, SOS Faim, BxlRefugees, Zero Waste Belgique…

Passage à l’acte

Aux yeux de Maxime Fouache, l’un des fondateurs d’Umengo, il était nécessaire de donner un sérieux coup de jeune à la manière dont les associations et projets en recherche de bénévoles pouvaient “recruter”. Le bouche-à-oreille d’antan, les petites annonces, les appels (souvent en dernier recours) via campagnes radiophoniques touchent une frange de population qui se réduit comme peau de chagrin. Et le discours véhiculé ne s’est pas toujours adapté aux attentes ou perceptions nouvelles.

“Les générations émergentes sont maintenant sur TikTok, sur Instagram, devant Netflix sur leur canapé. Elles n’achètent plus le journal mais reçoivent des notifications directement sur leur smartphone”. Les associations doivent donc, elles aussi, revoir leur approche et leur “canal” d’appel à l’aide.

Un modèle économique encore préliminaire

Pour l’instant, l’appli est gratuite pour les utilisateurs (bénévoles inscrits) et proposée selon un tarif d’appel pour les associations intéressées (12 “crédits volontaires”, équivalant à 96 heures de bénévolat, leur sont offerts à titre gratuit).

Le but, souligne Maxime Fouache, co-fondateur d’Umengo, est de “simplifier au mieux le recrutement des volontaires pour les associations. Pour ces dernières, nous proposons dès lors un système de facturation “à la carte”, sur la base de crédits de bénévolat.

En recrutant des volontaires via l’utilisation de crédits de bénévolat, elles demeurent libres de leur gestion.”

Un “crédit” équivaut à huit heures de bénévolat. Valeur par crédit: 5 euros. “Les crédits sont sécables et sont dépensés uniquement lorsque la mission de bénévolat est terminée et que l’intervention du bénévole est conclue.”

A cela s’ajoute un ensemble de services, gratuits jusqu’ici, toujours à destination des associations: CRM, accompagnement à la gestion de projet, analyse de données… Objectif de cette gratuité: “maintenir l’intérêt des utilisateurs”.

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?