Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Inviga: nouveau fonds privé d’investissement privé dédié au video game

Article
Par · 24/01/2022
Partager

Un nouveau fonds privé de financement dédié au secteur (européen) du jeu vidéo vient de voir le jour en Belgique. Basé à Anvers, le fonds franco-belge Inviga a été mis sur pied par le Belge Patrick Gigase, par ailleurs directeur financier du studio de développement de jeux vidéo Abraham Entertainment (Liège) et le Français Edouard Miffre, spécialisé en relations investisseurs (Actes Finance, Cap Value, Harold Investi Consulting…).

Inviga vise à prendre des participations minoritaires dans des sociétés européennes “à fort potentiel” actives dans le secteur de la création de games (sous leurs multiples formes ) – du “simple” jeu vidéo classique jusqu’à l’immersif, et au participatif). Au-delà du financement “brut”, le fonds se propose aussi de jouer les accompagnateurs éclairés, via un “comité d’investissement et d’incubation” composé d’experts en diverses disciplines (conception et création, production, technologie, développement commercial, marketing, tests de jeux…).

Les injections de capitaux pourront intervenir aussi bien en phase d’amorçage que pour des levées de fonds aux stades A et B. Fourchette de l’apport de fonds: 100.000 à 5 millions d’euros.

Pays visés en priorité: la Belgique, la France, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Dès son lancement, le fonds annonce son intention d’investir un total de “plus de dix millions d’euros” dans cinq projets (trous belges et deux français).

Objectif déclaré pour l’année prochaine: “atteindre 80 millions d’euros d’actifs sous gestion courant 2023”.

Commentaire de Jean Gréban, responsable de l’association Walga, association wallonne des acteurs du gaming qui a contribué à mettre en contact les deux fondateurs du fonds: “Nous sommes persuadés qu’avec ce second fond privé, après celui de Fors VC créé en Flandre fin 2021 [Ndlr: à l’initiative conjointe de la Haute Ecole Howest, du groupe Cronos et de BNP Paribas Fortis], nous avons pu contribuer à mettre en place les outils financiers privés et publics qui auront un effort structurant sur l’écosystème belge et plus particulièrement wallon.

Il ne nous manque plus que l’extension du Tax Shelter au jeu vidéo, dossier qui a pu avancer pendant le second semestre 2021 et dont le vote au parlement fédéral, en vue de modifier le texte de loi et le faire répondre aux exigences européennes, devrait intervenir prochainement”.

Relire à ce sujet, et pour l’analyse de la situation du secteur “games” en Belgique, l’article que nous avons récemment publié.

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?