Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Angelwise: un fonds d’investissement flamand pour start-ups IT… y compris wallonnes et bruxelloises

Article
Par · 20/12/2021
Partager

Un nouveau fonds d’investissement, baptisé Angelwise, pour “start-ups en croissance” évoluant dans l’univers du numérique a vu le jour en Flandre, à l’initiative de BAN Vlaanderen (le réseau flamand de business angels), allié pour la circonstance à deux compères: la société d’investissement PMV (Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) et le think tank COI (Centrum voor Ondersteuning van digitale Innovatie).

Pourquoi en parler dans un média dédié à ce qui se passe en Belgique francophone? Parce que ce fonds annonce d’emblée la couleur: une partie des investissements iront potentiellement à des jeunes pousses bruxelloises et wallonnes.

Et les moyens réunis sont assez plantureux: pas moins de 19,5 millions d’euros dans la cagnotte de départ, apportés par 88 investisseurs, dont 84 business angels. 

Le fonds se propose d’investir, selon les dossiers, de 100.000 euros à 3 millions d’euros par projet. Cibles: des start-ups actives dans le secteur ICT mais aussi “des entreprises des autres secteurs ayant un lien avec le numérique”. Le champ est donc potentiellement large…

L’ambition? “Investir avec des business angels [flamands] dans une vingtaine d’entreprises au cours des cinq à six prochaines années, en se focalisant sur les entreprises à croissance rapide.
Au terme de cette phase, le fonds entend être en mesure d’effectuer des investissements de suivi pendant encore quatre à cinq ans, éventuellement jusqu’à la sortie.”

 

Marc Mommaerts (Angelwise Beheer): “Nous ne sommes pas seulement à la recherche de la prochaine licorne belge. Nous entendons aussi façonner un écosystème d’entreprises capables d’aider à concrétiser la transformation numérique de la société.”

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?