Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

20 nouveaux signataires de la charte Sustainable IT

Article
Par · 12/11/2021
Partager

A ce jour, 29 sociétés et d’organismes publics avaient déjà apposé leurs noms au bas de la charte Sustainable IT proposée par l’Institut belge du Numérique Responsable (ISIT – Institute for Sustainable IT).

En ce début novembre, une deuxième séance officielle de signatures de la charte a recueilli l’engagement formel – quoique correspondant à un simple engagement moral, sans contrôle ou labellisation à la clé. Cette cérémonie était par ailleurs purement symbolique pour certains puisque leur adhésion s’était faite voici déjà plusieurs mois.

Source: Institut belge du Numérique Responsable

 

Qui sont les 20 nouveaux signataires? Leurs profils sont relativement variés. Voyez plutôt…

On trouve en effet des acteurs tels que le Pôle de compétitivité wallon GreenWin (chimie verte, biotechnologies environnementales, matériaux de constructions innovants) ou l’assureur Ageas. Côté public, la Ville de Charleroi côtoie une série d’administrations publiques bruxelloises (Bruxelles Formation, Fiscalité Brussels, i-City, IRISnet), de même que le Port de Bruxelles.

Deux établissements d’enseignement francophone sont également au rendez-vous, en l’occurrence HEC Liège et la Haute Ecole EPHEC. Autres signataires: des agences Web (Wepika, Ikisquare, Jeudimatin – ces deux dernières étant spécialisées en éco-conception IT), de communication (Spade), ou de consultance (Ngage, WhyK), la start-up estudiantine Wishelf (née au sein de l’école polytechnique de l’UCLouvain) spécialisée dans le stockage de données.

Ou encore l’asbl Corporate ReGeneration qui se propose d’apporter un vent nouveau au sein des comités et projets d’entreprise en faisant entendre la voix de jeunes, apôtres d’une économie “régénératrice”, au-delà donc du “durable”.

Dernier signataire mais non des moindres, de part la nature de ses activités: LCL, opérateur d’infocentres (en ce compris celui qu’il a récemment racheté à Cofely).

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?