Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Hackathon Citizens of Wallonia 2021. Destination: projets concrets

Article
Par · 21/09/2021
Partager

Du 22 au 24 octobre, FuturoCité organise, à Liège, l’édition 2021 – en présentiel – du hackathon Citizens of Wallonia. Comme de coutume, l’objectif sera d’imaginer et de (pré-)prototyper des solutions ou services destinés aux communautés de proximité, avec comme cible et motivation le quotidien du citoyen. Fil rouge: des solutions que les villes, communes, bourgades et zones géographiques peuvent s’approprier et déployer sur leur territoire.

Deux nouveautés cette année.

Primo, même si les projets imaginés sur place ou proposés spontanément par les participants auront toujours droit de cité, les organisateurs désirent maximiser les chances de voir le processus d’idéation et de conception déboucher sur des projets réellement concrétisables, répondant dès lors mieux aux besoins réels des villes et communes.

Dès lors, les différentes administrations locales qui participent en ce moment au programme de formation Ouvrir ma Ville (open data au service des pouvoirs locaux et de la citoyenneté) proposeront des “défis” ancrés dans leurs réalités respectives. A noter au passage que douze administration (dix communes ou villes et deux intercommunales) suivent actuellement ce cycle d’ateliers.

Chose importante, ces pouvoirs locaux et intercommunales mettront des jeux de données réels à disposition de l’équipe ou des équipes qui s’attaqueront aux défis proposés.

“Le but”, explique Nicolas Installé, directeur de FuturoCité, “est d’amener les participants à travailler et à concevoir des solutions répondant à de vraies problématiques, qui ne soient donc pas hors sol”. Ou encore qui évitent de retomber dans des sillons déjà maintes fois labourés. Du genre, une appli pour partager les avis entre voisins et résidents d’un même quartier ou encore une appli de jardin potager connecté (bizarrement un “classique”)… Certes intéressant en soi, en termes de réflexion et de matériau pour concocter un code, une interface et des schémas d’interaction, mais peu novateur.

Et si les participants seront libres de piocher ou non parmi ces thèmes proposés, l’espoir est qu’“ils choisiront un maximum de ces challenges. Même si cela ne pourra encore déboucher que sur des prototypes, ces derniers seront directement utiles et bénéfiques pour les administrations”, les incitant à faire mûrir et aboutir le projet en prenant le relais ou en poursuivant la collaboration.

Les “défis” – autrement dit, les thèmes des projets soumis par les administrations locales – seront dévoilés début octobre.

Appel aux entreprises – de toutes tailles

Deuxième nouveauté cette année, là encore sous forme d’espoir: attirer, parmi les participants (solo ou en équipe), des personnes venant directement du monde des entreprises – grandes, petites ou micro. “Jusqu’ici, en moyenne, trois quarts des participants sont des étudiants ou des personnes en formation [auprès des centres de compétence ou d’écoles du code du genre BeCode]. Le reste a un profil de simple citoyen ou de passionné.

Quand? Du vendredi 22 octobre 2021 au soir au dimanche 24 octobre, en début de soirée.
Où? Sur les terres de l’ULiège – bâtiment de l’Europe B4, Boulevard du Rectorat 13, 4000 Liège

Inscription? Via le site de l’événement.

Cette année, nous voulons également approcher les entreprises – grandes sociétés, PME ou start-ups – afin qu’au travers de ces défis et idées concrètes, elles puissent venir découvrir et se mesurer au domaine des smart cities. Et se frotter ainsi à un monde qu’elles connaissent moins…”

Une édition 2022 qui se dessine déjà

En 2022, le hackathon Citizens of Wallonia devrait retrouver un agenda plus classique. Déplacé en octobre depuis deux ans, pour cause de calendrier bousculé en raison des contrantes sanitaires, il devrait se dérouler, l’année prochaine, en mars. Et il établira ses quartiers dans une nouvelle ville. Après Mons et Liège, ce sera en effet au tour de Charleroi de jouer les “nids à idéateurs smart city”.

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?