Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Ydranet: agrégation de débits Internet pour PME

Article
Par · 28/04/2021
Partager

Les deux fondateurs de la société ESIA – Daniel Etienne et Nicolas Biersart – ont “commis” une nouvelle initiative voici quelques mois.

Baptisée Ydranet, la nouvelle pousse liégeoise a conçu une solution destinée aux entreprises qui allie routeur et serveur dans le but d’augmenter, parfois sensiblement, la bande passante Internet que ces entreprises peuvent mettre à disposition de leurs employés – en particulier pour du travail à distance. La recette “magique”? Le protocole MPTCP ou Multi-Path TCP (dont la société né-louvaniste Tessares a également fait son cheval de bataille mais en visant une clientèle d’opérateurs télécoms).

Le but de la solution Ydranet est d’agréger des connexions de différents prestataires – connexions xDSL (ADSL, SDSL, VDSL), 4G, 5G, fibre, voire même satellite – afin de pallier à des débits faiblards ou ne suffisant pas à l’usage et aux pics de “consommation” qui peuvent varier au fil du temps.

Le déclencheur, pour le lancement de la solution, fut le regain de besoins imposé par les confinements et le manque de bande passante dont les employés, devenus télétravailleurs par la force des choses, ont soudain souffert. “Forcés d’aller chercher des informations, applications et ressources se trouvant dans les systèmes et sur le réseau de leur entreprise, ils se sont souvent rendu compte que la bande passante était insuffisante quand il s’agissait de la partager entre les différentes personnes se connectant simultanément, que ce soit pour le travail régulier, pour des sauvegardes…”, explique Daniel Etienne, co-fondateur et patron d’Ydranet.

La solution Ydranet agrège donc les connexions de plusieurs fournisseurs Internet, permettant non seulement d’additionner les débits ainsi disponibles mais aussi de modifier la “grosseur du tuyau” pour des débits asymétriques, afin par exemple d’allouer davantage de débit en upstream.

Autres avantages annoncés: une gestion VPN pour stabiliser les règles NAT (Network Address Translation) et éviter les interruptions “intempestives” ; une adresse IP allouée systématiquement à chaque routeur Ydranet fourni (de quoi permettre à la société de jongler comme elle l’entend avec différents prestataires Internet) ; la possibilité de paramétrer des seuils de bande passante pour chaque lien agrégé.

Comment ça marche

La solution Ydranet, proposée en mode abonnement (tarif dépendant du type et de l’importance des débits agrégés, et des fonctions activées) se compose d’un routeur qui agrège les débits de connexion disponibles, déconstruit et reconstruit automatiquement les flux en paquets, et d’un serveur qui, en sortie, assure la répartition des bandes allouées. “Selon la nature du flux et le type d’utilisation, les flux seront orientés vers les services de connexion adéquats”, explique Daniel Etienne. “Il est par exemple évident que du VoIP n’a pas intérêt à transiter par une connexion satellite, en raison de la latence potentielle. Les flux seront donc automatiquement aiguillés vers du xDSL ou de la 5G. 

Par contre, pour des opérations de sauvegarde planifiées par exemple pendant la nuit, une connexion satellite est parfaitement appropriée. Notre solution permet en outre de définir un flux master.”

Source: Ydranet

L’intérêt, pour une société, de s’alimenter en débit Internet auprès de plusieurs fournisseurs est de s’assurer de toujours avoir de la bande passante, si l’un d’entre eux vient à subir une panne ou si la connexion de l’un d’eux est saturée (rappelons que les zones grises ou blanches existent encore !). Agréger les débits permet donc de gagner en bande passante et de se prémunir contre les faiblesses éventuelles.

Pour renforcer encore la garantie de continuité de ses activités, une entreprise peut pousser le scénario jusqu’à installer deux serveurs Ydranet différents qui sont connectés à deux datacenters différents. En cas de panne ou d’indisponibilité de l’un d’eux, la connexion maître assurera le basculement vers le centre restant opérationnel.

Pour PME et MSP

La clientèle à laquelle Ydranet s’adresse est prioritairement celle des PME. Sans oublier  les MSP (managed services providers) et des sociétés qui se sont spécialisées dans l’offre de solutions cloud.

Une PME ne disposant que rarement de profils techniques/IT en interne, la solution Ydranet se veut la plus simple possible à installer, configurer et paramétrer. Un tutoriel est mis à disposition pour guider l’utilisateur dans l’installation du routeur, l’établissement des connexions (LAN, WAN), la définition du serveur de sortie.

Par contre, pour du paramétrage QoS (Quality of service / hiérarchisation des flux par types d’usage), une assistance technique plus experte sera nécessaire. Raison pour laquelle, Ydranet a choisi un modèle commercial passant par des distributeurs. A savoir: Rcarré pour la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg et Actual Systèmes en France.

Vers la fin de l’année, la société projette de proposer de nouvelles fonctionnalités qui renforceront notamment la sécurité de la solution (par exemple, via centralisation au point de sortie et mise en oeuvre simplifiée de règles de sécurité, outils de diagnostic pour documenter l’état des connexions…) ou qui permettront de configurer l’installation à distance. En 2022, un potentiel IDS (détection d’intrusion) devrait être rajouté.

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?