Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Premier appel à projets Start IA pour le secteur public wallon

Article
Par · 23/03/2021
Partager

Réservé jusqu’ici au secteur privé (et plus spécifiquement aux PME), le programme wallon Start IA s’ouvre aux acteurs du secteur public: commune, province, intercommunale, service du SPW, administration.

Pour rappel le programme Start IA propose un accompagnement par un expert ou une société spécialisée en Intelligence Artificielle afin de réaliser un petit diagnostic visant à déterminer quelles sont les opportunités qui s’ouvrent éventuellement à l’entreprise (ou, désormais, à un service public) en déployant une solution ou un service basé sur l’IA – dans tout le spectre que ce concept recouvre. Exemples potentiels de projets que les services publics intéressés pourraient imaginer et soumettre: amélioration d’un service visant le citoyen ou d’un processus interne (recrutement, maintenance des voiries…), optimisation des coûts énergétiques pour les services et bâtiments dépendant de lui, gestion optimisée et maintenance prédictive d’équipements, analyse plus performante de données collectées dans le cadre de services publics…

L’exercice Start IA qui se déroule en trois ou quatre jours (maximum) permet de prendre un cliché de la situation, d’identifier les opportunités, de proposer des pistes et idées de solutions, accompagnées d’une analyse de faisabilité concrète. Avec aussi esquisse d’un plan d’action.

Calendrier

Le premier appel à projets Start IA Secteur public sera lancé ce 1er avril. Les dossiers de candidature doivent être rentrés avant le 15 mai. Dix dossiers seront sélectionnés.

Le programme d’accompagnement proprement dit se déroulera de juin à septembre de cette année.

Les dossiers retenus auront droit à un cofinancement par la Région wallonne, cette dernière prenant en charge une partie de la rémunération de l’expert ou de la société spécialisée en IA (hauteur du subside: 2.500 euros ; 1.500 euros restant à charge de l’organisme bénéficiaire).

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?