Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Invest.BW (ex-NivelInvest): “doubler l’action” et se concentrer sur 3 domaines prioritaires

Article
Par · 11/02/2021 2 crédits
Partager

L’invest brabançonne NivelInvest ne fait pas que changer de nom – pour devenir Invest.BW ”afin de mieux refléter son rôle d’investisseur à travers tout le territoire de la province”.

Elle dévoile aussi ses ambitions pour l’avenir. A savoir: “mettre les bouchées doubles, doubler le nombre de sociétés dans lesquelles intervenir – qu’il s’agisse de PME, de start-ups, de scale-ups – et renforcer, pour ce faire, les moyens mis à l’oeuvre”. L’invest comme en outre se concentrer encore davantage sur trois domaines prioritaires: le numérique, les medtech et la transition.

Dixit Pierre Mottet, administrateur délégué et directeur général ad interim de l’invest. Signalons au passage qu’à la mi-avril, il cédera sa place de directeur général, après avoir occupé ce poste pendant deux ans, à un nouveau venu. Son nom? Xavier Bocquet, ancien directeur d’ING et de Puilaetco Dewaay Private Bankers et par ailleurs investisseur privé et membre du conseil d’administration de plusieurs sociétés, notamment la start-up bruxelloise Mon Cafetier.

Trois domaines prioritaires

Sans délaisser pour autant d’autres secteurs et thématiques, Invest.BW dit vouloir se focaliser sur trois axes prioritaires: les projets, start-ups et PME actives dans le secteur du numérique, dans celui des medtech et deeptech (“en raison et grâce notamment à la proximité avec l’université”), et dans la transition – qu’elle soit énergétique, environnementale ou économique.

Le numérique sera donc, plus encore que par le passé, le fer de lance

Ce contenu est réservé à nos abonnés et aux membres l’ayant acheté. Pour y accéder :

Déjà inscrit(e) ?

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?