Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

AnimEd: futur site d’informations et congrès pour infos vétérinaires validées

Article
Par · 15/09/2020
Partager

AnimEd Solutions est le nom d’un projet qui a vu le jour en 2019, qui a débouché sur la création d’une société (éponyme) et qui deviendra réalité en ce début octobre. A l’initiative: Virginie Goffaux, née à Liège et revenue en Belgique en 2003 après plusieurs dizaines d’années passées aux Etats-Unis.

Biologiste et vétérinaire de formation (elle a exercé pendant 5 ans comme vétérinaire aux Etats-Unis), elle a enchaîné plusieurs chapitres professionnels dans l’industrie pharmaceutique (Virbac, Schering-Plough, Aratana Therapeutics, UCB Pharma) et ensuite dans l’enseignement (comme professeur en biologie au Vesallius College).

AnimEd Solutions se propose de devenir, à partir d’octobre, une source d’informations à destination des vétérinaires, des experts animaliers et des propriétaires d’animaux de compagnie, informations qui auront été pré-validées par des experts de la santé animale, membres notamment de l’association EBVS (European Board of Veterinary Specialisation) ou de la WSAVA (World Small Animal Veterinary Association). Ces informations seront publiées et diffusées via deux canaux.

D’une part, un congrès-expo virtuel, organisé sur une plate-forme Internet où les visiteurs (citoyens lambda, propriétaires d’animaux domestiques, vétérinaires, experts de la santé animale) pourront assister à des conférences, “visiter” des stands virtuels, échanger avec des experts.

De l’autre, un site Internet, disponible tout au long de l’année (accès gratuit). Un site d’informations à vertu pédagogique, destiné aux propriétaires d’animaux domestiques [uniquement chats et chiens dans un premier temps]. Ils pourront y trouver des informations axées sur les bons comportements, les soins préventifs, le bien-être animal. 

Les deux plates-formes ont été développées par l’agence montoise Meaweb. Plus d’informations sur leurs contenus plus loin dans l’article.

D’emblée Virginie Goffaux précise que les activités de sa société et les contenus qu’elle publiera et diffusera n’ont aucunement pour but de remplacer le travail et le rôle des vétérinaires. Bien au contraire. “L’intention est de servir d’espace d’éducation pour les propriétaires d’animaux de compagnie et d’agir en soutien des vétérinaires qui, vu notamment la charge croissante de travail qu’impliquent les nouveaux comportements des propriétaires, n’ont, eux, pas toujours le temps d’“éduquer” leur clientèle.

Ils sont de plus en plus dépassés par une recrudescence d’interventions en urgence, notamment parce que “Docteur Google” est passé par là…”

Beaucoup de propriétaires d’animaux, en particulier la génération des millennials, se nourrissent en effet d’abord d’avis et d’informations souvent de piètre qualité, contradictoires, voire dangereuses, trouvées sur la Toile, dans des forums, voire sur des sites prétendument spécialisés mais qui ne reposent pas sur des avis et conseils professionnels.

Virginie Goffaux (AnimEd Solutions): “Les vétérinaires sont fatigués: ils ont de plus en plus de boulot mais sont de moins en moins écoutés, contraints de justifier leurs recommandation durant 10 des 15 à 20 minutes que durera la consultation.” L’effet “Dr Google”, notamment…

“Le but du site et des congrès virtuels AnimEd sera de venir en soutien aux vétérinaires et aux propriétaires, d’éduquer ces derniers sur toutes les bonnes raisons qui devraient les convaincre de retourner régulièrement et à long terme dans les cabinets de vétérinaires, et plus seulement en cas d’urgence.”

Virginie Goffaux rappelle ainsi que “voir son vétérinaire régulièrement, ne fut-ce que pour la visite annuelle, est un moyen d’améliorer la santé de son animal et d’éviter, à terme, des coûts de soins plus importants, pour cause de pathologies non détectées ou qui le sont trop tard.

Chaque animal doit être traité de manière holistique, avec une connaissance précise de son environnement de vie. Et cela, seul le vétérinaire peut le faire.”

Preuve qu’AnimEd ne veut en rien remplacer le vétérinaire, on ne trouvera pas sur le site ou lors des congrès virtuels des propositions de diagnostics ou de traitements.

Deux congrès virtuels annuels

Durée de chaque congrès: deux mois. Le premier au printemps. Le second à l’automne.

Premières dates: du 1er octobre au 30 novembre 2020. Le deuxième congrès est déjà programmé pour le printemps 2021.

Quel genre de “congrès”? Thème général: soins préventifs et bien-être animal. 25 sujets seront abordés, présentés par des experts de la santé animale, venus de Belgique, de France et des Pays-Bas.

Voici quelques exemples de sujets abordés: comment choisir un animal de compagnie ; comment préparer l’accueil ; la vaccination du chien et du chat ; la stérilisation ; l’examen annuel ; alimentation et contrôle du poids ; problématique des importations illégales ; identification électronique et nouvelles technologies… ou encore comment travaille un vétérinaire, comment pose-t-il un diagnostic…

La plate-forme Internet sera segmentée en divers espaces virtuels afin de fournir aux différents “profils” de visiteurs (propriétaires individuels ou professionnels de la santé animale) des contenus et informations qui leur soient plus spécifiquement destinés. Sur base des informations qu’il aura remplies en s’inscrivant, chaque visiteur pourra ainsi avoir accès – gratuitement – à des infos plus pertinentes, en ce compris pour “déambuler” dans les halls qui lui sont destinés (exposants s’adressant aux vétérinaires, exposants grand public).

Le fait de s’inscrire permettra en outre aux participants de recevoir la lettre d’infos d’AnimEd, d’avoir accès à son blog, voire de poser quelques questions (d’ordre général) à l’équipe et aux experts participants.

Quand les mauvaises habitudes aggravent la situation

Un rapport de l’AVMA (American Veterinary Medical Association) datant de 2017 relève que 27% des animaux de compagnie n’ont pas eu droit à leur visite annuelle chez le veto. De 21 à 52% ne bénéficient même d’aucun soin préventif. Et de 52 à 58% souffrent d’obésité, source de maladies potentielles ou de mal-être.

Une étude mondiale réalisée en 2018 par MarketResearch indique que 43% des propriétaires de chiens et 41% de propriétaires de chats font d’abord voire exclusivement confiance à des sources Internet, rarement validées, pour se renseigner, voire prendre des décisions, au sujet de la santé de leur animal.

Certains phénomènes anti-scientifiques, nourris notamment par la recrudescence d’infos de mauvaise qualité voire mensongères sur la Toile, sont en augmentation. Par exemple, le mouvement des anti-vaccins – le taux de vaccination global est d’ailleurs déjà en-deçà des 70% qui garantiraient une immunité de groupe.

Les tendances anti-vax, les mauvaises informations, le recul des consultations chez le vétérinaire et des soins préventifs contribuent à expliquer ou ne font que favoriser l’apparition croissante de maladies transmissibles – et transmises – à l’homme.

Outre les halls pour propriétaires d’animaux et pour professionnels, l’AnimEd Expo inclura également un espace “posters scientifiques” où experts et professionnels pourront découvrir des informations de haut niveau, par exemple sur les dernières avancées de la recherche, ainsi qu’un espace pour des conférences privées organisées par les partenaires financiers de l’événement.

“L’espace réservé aux conférences d’experts sera exempt de toute présence ou trace de sponsoring commercial, afin de garantir une information strictement indépendante”, souligne Virginie Goffaux

Les différents stands (virtuels) des exposants permettront aux visiteurs de glaner des informations, voire des documents à télécharger, de visionner d’éventuels modules vidéo, de bénéficier de certains avantages offerts par les exposants (bons de réduction, participation à concours…). Ils auront également la possibilité de poster, à l’adresse de l’exposant, un commentaire, voire une évaluation de qualité, “information utile, commercialement, pour nos partenaires”. 

Pour rendre les conférences, exposés et vidéos plus digestes pour les internautes, les concepteurs de la plate-forme ont veillé à segmenter les conférences en capsules. Chaque capsule, d’une durée de 3 à 5 minutes, aborde une question spécifique. Chaque sujet en comportera six.

Exemple avec la conférence consacrée à l’examen annuel de l’animal de compagnie. Sujets des six capsules: pourquoi l’examen est-il important? ; comment se déroule-t-il ? quels sont les examens complémentaires éventuellement nécessaires ; quelle est l’importance des soins préventifs ; quel est le coût de la médecin vétérinaire ; à quoi faire attention à la maison.

Pour favoriser la rétention – à la fois en termes d’attention à nourrir pendant le visionnement et d’informations retenues -, chaque module s’accompagne d’un QCM (questionnaire à choix multiple), avec affichage du taux de réponses exactes, et un résumé du sujet (à télécharger).

Autre avantage du découpage thématique et temporel qu’a choisi l’équipe AnimEd: la possibilité de “consommer” au rythme que désire le participant. “Avec 25 thèmes et 6 capsules vidéo par thème, on peut aisément se faire un petit parcours de formation à effectuer en deux mois” (pour rappel, deux mois étant la durée pendant laquelle les contenus de l’e-congrès seront accessibles en-ligne).

Personnes privées et professionnels peuvent d’ores et déjà s’y pré-inscrire via cette adresse.

Un guide en-ligne pour un soutien au long cours

Début décembre (dans la foulée du premier congrès virtuel), le site AnimEd entrera en action (une version préliminaire est toutefois déjà en-ligne). Il sera disponible en français, néerlandais et anglais et proposera des informations sur la vie, la santé et le bien-être de l’animal de compagnie, préalablement validées par des experts – “pour un label de qualité et de fiabilité”. 

On y trouvera aussi des infos sur la législation, sur les bonnes pratiques, des articles scientifiques de référence rédigés par les experts associés à AnimEd, et des informations sur de nouveaux produits, “du contenu éducatif des partenaires” d’AnimEd, ou sur des événements liés à nos petits compagnons sur pattes.

Le financement de l’initiative

Tant le site que les congrès-expos virtuels seront accessibles gratuitement, que ce soit par le grand public ou par les professionnels de la santé animale. Dans ces conditions, pour assurer le financement de la plate-forme et ses contenus, AnimEd Solutions s’appuiera sur le financement de partenaires tant commerciaux que plus scientifiques: sociétés pharmaceutiques, producteurs d’aliments pour animaux, entreprises spécialisées dans le bien-être et la santé de l’animal, associations de vétérinaires.

Le lancement de l’initiative, par contre, a été financé entièrement par Virginie Goffaux qui, côté positionnement et développement marketing, a pu bénéficier des conseils de Pierre De Cuyper, consultant qui intervient notamment dans le cadre de Cap Innove et de la Fondation pour la Jeune Entreprise.

Partager

Laisser un commentaire