Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

MIC.brussels veut accentuer ses activités pro-PME

Article
Par · 18/05/2020
Partager

Le MIC Brussels change de peau. On garde les trois lettres de l’acronyme mais elles feront désormais référence à d’autres éléments patronymiques. Exit le “Microsoft Innovation Center”. Voici venir le “My Innovation Center”. Toujours suivi de l’appendice “.brussels” mais avec un glissement subtil de la place occupée par le patronyme Microsoft. Désormais on le retrouve en quasi-annexe : “supported by Microsoft”.

Pourquoi? Parce qu’au fil du temps, les MIC, créés à l’origine par Microsoft au niveau mondial à l’initiative et sous la direction du quartier général de Redmond aux Etats-Unis, “ont évolué individuellement vers une gouvernance locale”. En fait, le QG de Microsoft passe la main et ne pilote plus, ne supporte plus ce programme dans le cadre d’une stratégie mondiale. Comme le souligne d’ailleurs Cécile Jabaudon, directrice du MIC de Bruxelles, “les formules opérationnelles des MIC, dans le monde, variaient sensiblement.

L’une des caractéristiques originales des trois centres belges est leur caractère PPP [partenariat public privé]. Ailleurs dans le monde, certains MIC sont des entités purement Microsoft, d’autres sont des partenariats avec des acteurs universitaires…”.

Désormais, “l’initiative passe du niveau de la Corp au niveau local. Microsoft Corp. ne chapeaute plus les MIC. Les différentes entités nationales sont libres de décider de continuer à collaborer avec Microsoft mais le local reprend la main.”

A Bruxelles, affirme la directrice du “nouveau” MIC.brussels, rien ne change. Les partenaires demeurent les mêmes. A savoir: Microsoft, la Région bruxelloise, hub.brussels, Digitalcity et le CIRB (Centre d’informatique pour la Région Bruxelloise). “La convention de partenariat a été renouvelée en avril 2019 pour une durée de trois ans. Les engagements de chacun restent inchangés. Il n’y a pas de changement dans le plan d’action. La composition du conseil d’administration reste la même et le CA continue de définir le plan d’action, validé par l’Assemblée générale.”

Ce qui change par contre…

Si le “plan d’action”, dans sa généralité, ne change pas, la teneur et la finalité des activités, elles, sont en passe de négocier un virage plus marqué vers la cible PME.

This part of the content is restricted to our users with these subscription plans :
  • Premium

Please subscribe or sign in to read it.

Partager

1 commentaire

  1. Nouveau nom (quoique) pour le MIC de Mons et nouveau programme d’actions • Regional-IT · Toute l'information sur les startups et les TICs en région Wallonie-Bruxelles

    […] continuer à collaborer ou non avec Microsoft.” Le MIC Bruxelles avait ainsi déjà annoncé sa nouvelle stratégie voici quelques mois. Sans “bouder” Microsoft, dont la filiale belge demeure un partenaire actif, mais en supprimant […]

Laisser un commentaire