Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Nouvelle formation pour data analyst à la Wild Code School (Bruxelles)

Article
Par · 10/02/2020
Partager

L’école de codage Wild Code School inaugure, en mars de cette année, une formation de data analyst d’une durée de cinq mois (du 9 mars au 24 juillet) à destination de quiconque se sent une vocation ou qui désire se lancer dans un trajet professionnel exploitant les potentiels de l’analyse de données.

Au programme: statistiques (descriptives, exploratoires, inférentielles…), programmation (en Python et R, notamment), apprentissage des bases de données (SQL, NoSQL…), de la visualisation des données, des outils et mécanismes d’aide à la décision (avec des logiciels tels que Tableau, Power BI, Qlickview), ainsi que – désormais incontournables – gestion des méga-données et apprentissage automatique.

Aucun diplôme, antécédent éducatif ou expérience professionnelle spécifique n’est requis. Comme le déclare François Blondeau, directeur de lia Wild Code School Belgique: “Du docteur en physique au chauffeur de bus en phase de reconversion professionnelle, junior ou travailleur expérimenté, tous les talents sont admis. Le dénominateur commun de nos étudiants est leur curiosité et leur passion pour les métiers numériques de demain.”

 

François Blondeau (Wild Code School): “Nous avons constaté un manque flagrant, sur le marché belge, de formations qualifiantes dans ce domaine. Nous en avons donc fait notre fer de lance.”

 

Même si aucun pré-requis n’est exigé, les candidats seront néanmoins évalués et sélectionnés sur base de certaines connaissances ou prédispositions préalables. Notamment, “être à l’aise dans l’utilisation des outils informatiques en général, des tableurs en particulier, pouvoir faire état de connaissances de base en programmation, mathématiques et statistiques.” Et, côté motivation, apporter la preuve d’“un projet professionnel solide.”

Partenaire de ce programme de formation: la filiale belge de la société de consultance d’origine française Keyrus qui proposera un stage, à l’issue de la formation, à cinq diplômés. Avec, potentiellement à la clé, un contrat d’emploi, en Belgique ou dans une autre entité du groupe.

Partager

Laisser un commentaire