Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Le Sirris inaugure un démonstrateur de ligne de production 4.0 pour PME

Article
Par · 08/11/2019
Partager

Le Sirris inaugure un démonstrateur de ligne de production additive qui intègre les caractéristiques de l’industrie 4.0 (personnalisation poussée, traçabilité de données, de processus, de qualité, analytique, flexibilité, collaboration entre partenaires, optimisation financière…). Objectif: démontrer, en particulier aux PME, que le 4.0 peut se faire sur base de l’existant, avec des outils abordables.

En fait, le démonstrateur et, surtout, les services d’accompagnement à une évolution vers un espace de production “4.0” que le centre de recherche Sirris met désormais à disposition d’entreprises industrielles s’adresse potentiellement à toutes les tailles d’entreprises, grandes ou petites, quel que soit leur domaine d’activités. Mais, par la force des choses et en raison de la nature des besoins, c’est essentiellement aux PME, disposant de peu de moyens et plus réticentes que leurs grandes soeurs, que le Sirris s’adresse.

Pour elles, le centre a mis au point une ligne de production-témoin – baptisée “4.0 Made Real” – alliant processus de conception et de production par fabrication additive et – nouveauté – principes et processus 4.0. A savoir, l’adoption de principes et solutions relevant de la numérisation des étapes de production, avec automatisation et connexion des équipements au réseau ; de suivi et traçabilité des processus et produits ; de gestion intégrée de la qualité ; de personnalisation élevée des produits manufacturés ; d’inclusion de mécanismes analytiques et prédictifs…

“L’industrie 4.0, beaucoup en parlent. Des solutions et briques technologiques multiples existent sur le marché, mais sont souvent spécifiques, trop complexes, mal comprises”, déclare Jean-Claude Noben, directeur régional Wallonie de Sirris. “Et les sociétés, en particulier les PME, ne savent pas très bien comment y recourir ou comment les adapter à leur situation particulière. Voire même ont l’impression que leurs équipements existants ne leur permettent pas, par manque de compatibilité et efforts financiers trop importants, de sauter le pas du 4.0.

D’où l’idée de cette usine-pilote 4.0 qui démontrent aux sociétés que c’est possible et financièrement abordable, qu’il ne faut pas forcément remplacer les équipements traditionnels mais simplement y adjoindre des capteurs, de nouveaux instruments électroniques…”

Scénario-témoin choisi pour démontrer la faisabilité d’une transition 4.0 : une chaîne de fabrication d’une montre dont certaines pièces sont conçues, produites et assemblées au Sirris en 3D. La montre étant un objet se prêtant idéalement à une personnalisation poussée…

Un démonstrateur, 9 modules fonctionnels

L’usine-pilote “4.0 Made Real” est implémentée à la fois sur les sites du Sirris de Seraing et de Diepenbeek (près d’Hasselt). Et, chose importante, elle constitue une brique de plus dans le projet de démonstrateurs Industrie 4.0 que veut déployer la Région wallonne en divers endroits de son territoire. Relire notre article à ce sujet.

Le démonstrateur “4.0 Made Real” s’articule et met en oeuvre neuf modules fonctionnels numériques.

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire