Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Andaman7: vos résultats de labo sur votre smartphone

Article
Par · 04/07/2019
Partager

Andaman7, auteur de l’appli mobile éponyme permettant à chaque patient de conserver, gérer et partager son dossier médical personnel (avec les personnes de confiance de son choix), franchit une nouvelle étape en passant un accord de collaboration avec Laboratoires Réunis, un réseau de laboratoires de biologie médicale indépendants, notamment spécialisés en diagnostics génétiques, génomiques et le diagnostic moléculaire de maladies infectieuses.

Ce labo d’origine luxembourgeoise a essaimé hors frontières grand-ducales, en Allemagne et en Belgique (à Liège), dès 2012. Depuis lors, l’internationalisation s’est poursuivie en France et au Maroc. Au Luxembourg, le réseau compte pas moins de 60 sites.

Désormais, une nouvelle fonction de l’appli mobile Andaman7 permettra aux patients d’accéder aux résultats de ses analyses de biologie médicale (tests sanguins, examens d’urine…). En complément donc de leur dossier médical personnel (DMI compris si leur hôpital a adopté l’interface Andaman7), notes personnelles, prescriptions récentes, rappels de vaccins, effets secondaires, allergies…

Dans un premier temps, cet accès ne sera possible que pour les résultats d’analyse effectués dans des labos grand-ducaux et allemands. Les développements pour intégrer l’accès aux résultats de labo effectués à Liège sont encore en cours (les systèmes informatiques étant différents).

En format PDF et bientôt graphique

L’intégration entre l’appli Andaman7 et la solution de gestion de résultats de labo de Laboratoires Réunis permet au patient de recevoir et de visualiser, sur sa tablette ou son smartphone, les résultats de ses analyses en format PDF. Avec les éventuels graphiques, également “gelés” en format PDF, que procure éventuellement le laboratoire.

Dans un deuxième temps, moyennant développement en cours, le contenu des documents “bruts” sera transposé en graphique davantage “intelligible” par un patient lambda. “Ce sera possible dès l’instant où les données seront transférées en mode structuré”, indique Vincent Keunen, patron d’Andaman7. 

Les développements nécessaires sont en cours, notamment pour supporter la codification LOINC (Logical Observation Identifiers Names & Codes). “Quelque 70.000 codes LOINC, décrivant un test ou ses résultats, ont déjà été intégrés. Mais l’exercice, complexe, se poursuit…”

L’accord passé avec Laboratoires Réunis a une autre “dimension”: cela permet en effet à Andaman7 de prendre pied sur de premiers marchés étrangers. Des annonces concernant des accès à des données médicales répondant aux normes américaines devraient par ailleurs intervenir dans les semaines qui suivent… 

Partager

Laisser un commentaire