Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Clap de fin pour Drone Valley. Du plomb dans la pale pour le secteur wallon des drones?

Article
Par · 02/05/2019
Partager

Le secteur wallon des drones a du plomb dans la pale. Et, de manière étonnante, voire interpellante, c’est l’acteur le plus ancien qui déclare forfait. La chose a d’ailleurs “surpris” tant du côté de Skywin que de l’AdN.

La déclaration de forfait émane de Drone Valley qui, depuis quelques années, avait statut de “Fédération professionnelle francophone belge du drone”.

Drone Valley avait vu le jour en 2012-2013 sous forme de sprl dédiée à la veille stratégique en matière de drones. Sa focalisation première – qui était encore l’une de ses caractéristiques premières – était la sécurité et la cyber-sécurité des et via les drones. Avec comme ambition initiale de “devenir le centre de référence au sein de la Grande Région, voire de l’Europe.”

De manière plus large, son rôle était de favoriser et de susciter “l’intégration des innovations technologiques, apportées notamment par le drone, dans l’économie réelle”. Ses activités incluaient également des formations métier, des formations de télé-pilotes, des actions de sensibilisation grand public ou thématiques en liaison avec diverses fédérations ou associations – notamment le CSTC (Centre Scientifique et Technique de la Construction) ou encore avec l’Ifapme (pour des cours en cybersécurité). Plusieurs missions à l’étranger avaient été effectuées (en Chine, à Madagascar…) ou étaient encore planifiées.

Clap de fin

Drone Valley déclare forfait en raison d’un

Cette partie de contenu est réservée aux utilisateurs abonnés à / aux abonnement(s) suivant(s) :
  • Premium

Veuillez vous abonner ou vous inscrire pour la lire

Partager

Laisser un commentaire