Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Sébastien Deletaille lâche les rênes de Riakr (anc. Real Impact Analytics)

Article
Par · 03/10/2018
Partager

“Divergences de vues au sujet de la vision et de la gestion de la société”. Voilà les raisons invoquées pour expliquer la démission de Sébastien Deletaille à la tête de Riaktr, précédemment Real Impact Analytics, société bruxelloise spécialisée dans les solutions analytiques (big data) essentiellement destinées au monde des télécoms. 

Pour rappel, le changement de patronyme était intervenu en mars de cette année pour mieux marque le tournant négocié vers une prépondérance de l’offre de produits là où la société avait jusque là opéré en mode prestation de services).

Neuf ans après avoir créé Real Impact Analytics, Sébastien Deletaille quitte donc le navire “avec pas mal d’émotion” mais en estimant que c’était là la meilleure décision possible pour préserver l’avenir de la société. Le désaccord étant irréconciliable avec les investisseurs et ces derniers étant susceptibles d’accompagner les futurs cycles de financement et de développement de la société, c’est donc le fondateur qui s’en va. “C’est certes une déchirure mais la société en est arrivée à un stade de maturité tel qu’elle peut sans problème supporter le départ d’un fondateur”, estime Sébastien Deletaille. En tenant à préciser que sa décision “ne s’inscrit en rien en opposition contre les collaborateurs ou les clients.”

Une succession en bonne intelligence

Sébastien Deletaille: “une décision émotionnellement douloureuse mais nécessaire.”

Sébastien Deletaille estime qu’il quitte une société non seulement arrivée à maturité mais aussi pilotée par une équipe qui a appris à prendre ses responsabilités et dont la structure directoriale a été  rendue plus efficace ces derniers mois.

Il a d’ailleurs eu l’opportunité de choisir celui qui le remplace dès à présent à la tête de Riaktr. Son nom: Wim Borremans. Il occupait jusqu’ici le poste directeur Services professionnels et était monté à bord en 2016. “Il a la pleine confiance des collaborateurs, des investisseurs de Riaktr et des clients”. Aux yeux de Sébastien Deletaille, la transition devrait donc se faire en douceur.

Avant de rejoindre les rangs de Riaktr, Wim Borremans avait créé Entrust-IT, une société spécialisée dans l’offre de prestations “CIO as a service” pour PME, et avait précédemment travaillé chez Accenture comme architecte solutions et responsable Delivery dans le cadre de projets de transformation numérique.

Quels nouveaux horizons?

Sébastien Deletaille dit vouloir se donner quelques mois pour digérer les émotions liées à son départ, “étudier calmement les opportunités” qui se présenteraient à lui. 

Une orientation le tente-t-il toutefois déjà? “Il y a deux caractéristiques dans ce que je suis: une facette leadership et une facette entrepreneuriat. Avec Riaktr, j’ai eu l’occasion de combiner les deux. Je suis potentiellement ouvert à des projets qui n’impliqueraient que l’une des deux – ou les deux. 

Il y a un sujet qui m’intrigue plus particulièrement, que je voudrais explorer et cela se situe dans le domaine de la santé. La Belgique est l’un des pays qui dépense le plus en matière de soins de santé mais qui ne classe pas parmi les premiers en termes d’efficience. Pourquoi? Pourquoi ne serait-il pas possible de faire naître un pôle de qualité health tech et de mettre la Belgique sur la carte?”

Quant à dire que c’est dans ce secteur que l’on retrouvera éventuellement un jour Sébastien Deletaille, seul l’avenir le dira…

Partager

Laisser un commentaire