Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

325 projets sélectionnés par l’appel à projets Ecole numérique 2018

Article
Par · 06/06/2018
Partager

Quelque 325 dossiers (317 établissements scolaires sont concernés) ont été sélectionnés dans le cadre du nouvel appel à projets Ecole numérique de la Région wallonne. Pour rappel, ce programme vise à équiper les écoles présentant un projet pédagogique porteur en matériels (ordinateurs, tablettes, TBI-tableaux interactifs, robots d’apprentissage du code) et logiciels.

“Moins de projets sélectionnés qu’en 2017”, indique-t-on à la Région, mais pas par manque d’intérêt (781 dossiers avaient été introduits). L’intention (voir ci-dessous) était de revoir à la hausse l’envergure des projets sélectionnés et de leur octroyer, individuellement, plus de moyens.

Facture totale prise en charge par la Région: 6,850 millions d’euros. Autre précision: aucun des établissements bénéficiaires n’avait encore bénéficié d’un budget à l’occasion des appels à projets précédents (le plus ancien remontant à 2014).

Source: Digital Wallonia.

Répartition par niveau d’enseignement:

  • fondamental ordinaire: 212 dossiers acceptés
  • fondamental spécialisé: 15
  • secondaire ordinaire: 71
  • secondaire spécialisé: 8
  • promotion sociale: 19

Une promesse: “les équipements devraient être délivrés dans les écoles aussi tôt que possible à la rentrée 2018-2019.”

Moins pour plus

La méthode d’attribution des projets a donc été quelque peu modifiée pour cet appel à projets 2018. En 2017, le but avait été de sélectionner 500 projets d’ampleur similaire (quota de 50 points par école; un point valant environ 300 euros, permettant d’obtenir divers packs d’équipements). Pour rappel, en toute dernière minute (avant de céder la place à son successeur), le ministre Marcourt avait alloué une queue de budget au profit d’une cinquantaine d’écoles supplémentaires…

Pour l’édition 2018, le cabinet de la Ministre Marie-Martine Schyns (enseignement obligatoire) avait souhaité que l’on favorise des projets de plus grande ampleur – lisez: plus de matériels pour une même école (le souhait de pouvoir équiper une école entière n’a par contre pas été suivi). Désir suivi par le ministre Jeholet, en charge du programme Digital Wallonia et de son volet Ecole numérique.

Pour permettre ce scénario, alors que l’enveloppe n’est pas extensible, il a donc été décidé d’autoriser des projets valant 50, 100, voire 150 points mais avec la conséquence directe que moins d’écoles seraient satisfaites.

A ne pas manquer: le dossier sur l’enseignement des compétences numériques que nous publions aujourd’hui. Nous y faisons le point sur plusieurs initiatives, venues du terrain ou des autorités publiques, ainsi que sur ce qu’on attend ou peut espérer du Pacte d’Excellence et de la réforme de la formation initiale des enseignants. Compétences numériques pour tous? Oui mais à quel degré et selon quelles modalités?

En conséquence: là où, en 2017, chaque école, avait eu droit à un budget de 15.000 euros, la moyenne, pour l’édition 2018, est de 23.400 euros.

Il fut par ailleurs décidé que l’octroi des aides soit conditionné à l’existence d’équipes de professeurs ou enseignants pouvant accompagner le déploiement des projets, en particulier les plus importants (100 et 150 points). Avec donc obligation pour les écoles d’impliquer, dans ces deux cas-là, 6 et 9 enseignants. En filigrane, l’espoir est ainsi de mobiliser et d’activer davantage d’enseignants en faveur du déploiement des projets.

La méthode “moins de projets mais mieux achalandés” fera l’objet d’une évaluation, tout le monde (en ce compris du côté de l’AdN) n’étant pas convaincu que ce soit l’idéal. “Personnellement, je préfère beaucoup de petits projets dans beaucoup d’endroits”, déclare André Delacharlerie (AdN), “parce que que cela permet de mieux faire tache d’huile”… et de limiter les dégâts ou la déception en cas d’échec du projet.

La liste des projets sélectionnés peut être consultée via le site du programme Ecole numérique. 

Partager

Laisser un commentaire