Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

WSL recherche des chefs de projet pour Atom-IT et FabSpace 2.0

Article
Par · 09/01/2018
Partager

Deux départs du côté de l’incubateur WSL en ce début d’année. Sébastien Jodogne, arrivé voici un an pour prendre les manettes du programme Atom-IT, reprend le chemin d’Osimis, la spin-off du CHU de Liège qui avait été constituée pour commercialiser les fruits de son projet Orthanc. Pour rappel, ce dernier a donné naissance à un serveur d’imagerie médicale open source, technologiquement “agnostique”, assurant le stockage, les transferts et les post-traitements d’images médicales.

Ayant opté pour un statut d’indépendant (une sprl baptisée Orthanc Labs), Sébastien Jodogne officiera, comme c’était déjà le cas par le passé, en tant que Chief Innovation Officer d’Osimis mais en pouvant consacrer plus de temps à la jeune pousse. “Une nécessité”, estime-t-il, “à l’heure où Osimis entre dans une nouvelle phase de croissance et doit donc mettre résolument l’accent sur l’innovation technologique.”

Chez WSL, Atom-IT, projet de “stimulation de l’écosystème B2B wallon lié à l’IoT” (Internet des Objets), est donc à la recherche d’un nouveau pilote. A charge pour lui (ou pour elle) de poursuivre les actions de sensibilisation, de formation, d’expérimentation et d’animation économique entamées dans le domaine de l’IoT. Voir la description de poste que publie WSL

Le nouveau chargé de projet aura par ailleurs pour tâche de préparer et D’entamer l’étape suivante dans laquelle WSL veut se lancer, à savoir s’attaquer à la dimension d’exploitation analytique des données générées et collectées non seulement par les “objets intelligents” mais aussi par d’autres vecteurs. Voir notre autre article qui fait le point sur les actions menées en 2017 et sur les perspectives futures.

Espace et plus si affinités

Autre départ, cette fois du côté du secteur spatial: Herbert Hansen, chef de projet pour le programme FabSpace 2.0, projet européen (Horizon 2020), un projet d’innovation ouverte dédié au développement de solutions basées sur les technologies géospatiales. Pour rappel, les deux acteurs wallons impliqués dans ce projet sont le WSL et le Centre Spatial de Liège (ULg).

Avant d’être affecté au programme FabSpace, Herbert Hansen avait rempli, pour WSL, les fonctions de business & technology manager pour l’incubateur ESA BIC (Redu). Désormais, il réoriente ses activités professionnelles vers du coaching (individuel ou en groupe) afin d’aider les gens à mieux effectuer certains choix, tant privés que professionnels.

WSL recherche donc un nouveau chargé de projet pour piloter le volet Fabspace belge. Un rôle qui consiste notamment à “évangéliser” les technologies géospatiales et leurs opportunités (technologiques et commerciales) pour des acteurs locaux, qu’ils soient privés ou publics, et à faire naître des communautés d’utilisateurs potentiels. Voir la description de fonction que publie WSL.

Les deux candidatures devraient être ouvertes au minimum jusqu’à la fin de ce mois de janvier.

Partager

Laisser un commentaire