Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

NSI rachète Open Belgium

Article
Par · 23/11/2017 2 crédits
Partager

NSI IT Software & Services vient de donner un sérieux coup d’accélérateur à sa stratégie de croissance en reprenant l’antenne locale du groupe Open. Une sorte de retour aux sources puisque Open Belgium, entité du groupe français Open, était né de l’acquisition en 2008 de Sylis, société qui avait elle-même débarqué en Belgique dix ans plus tôt à la faveur du rachat d’IBT (Informatique Bureautique Télématique), membre à l’époque du groupe Cockerill Sambre.

A noter, toujours pour ceux d’entre vous qu’un rien de spéléo IT ne rebute pas, que le nom de Sylis avait disparu au profit du patronyme Open lors de la fusion avec Teamlog.

Fermons ici cette parenthèse historique pour souligner d’emblée que l’opération d’acquisition ne porte que sur la seule entité belge. Open Luxembourg reste en effet entre les mains du groupe français mais l’acquisition de l’entité belge aura éventuellement quelques “effets de bord” au Grand-Duché (voire notre note de bas de page).

Toutefois, l’acquisition de la filiale belge devrait apporter à NSI des leviers nouveaux lui permettant de développer davantage ses activités au Grand-Duché où il était jusqu’il y a peu présent essentiellement via Multidata, rachetée en 2011. Il vient toutefois d’y ouvrir une nouvelle antenne (baptisée NSI Luxembourg).

Multidata continuera de viser essentiellement une clientèle de PME. NSI Luxembourg, elle, s’adresse surtout aux grands comptes et se concentrera davantage sur une clientèle basée sur le territoire de la ville de Luxembourg.

Pourquoi cette acquisition?

Elle-même membre du groupe Cegeka (qui en détient 66%, le solde étant entre les mains de Meusinvest), NSI IT Software & Services a enregistré ces dernières années une croissance non négligeable, tant sur base organique que via quelques acquisitions (voir NSI en faits chiffres en fin d’article). En l’espace de 6 ans, les effectifs sont par exemple passé de 190 unités à plus de 500.

L’opportunité qui lui a été donnée de racheter Open Belgium l’intéressait en raison d’une certaine complémentarité des deux sociétés.

Ce contenu est réservé à nos abonnés et aux membres l’ayant acheté. Pour y accéder :

Déjà inscrit(e) ?

Partager

1 commentaire

  1. NSI IT rachète Pixelixir • Regional-IT · Toute l'information sur les startups et les TICs en région Wallonie-Bruxelles

    […] semaines après avoir mis la main sur la filiale belge du groupe français Open (relire notre article), NSI IT Software & Services ajoute une nouvelle acquisition à son tableau de chasse. […]

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?