Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT belge francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

IRIS: 30 ans et une “nouvelle” stratégie

Article
Par · 16/02/2017
Partager

IRIS, depuis un peu plus d’un an et le passage de témoin entre Pierre De Muelenaere, son fondateur et PDG pendant 33 ans, et Hubert Bro, est resté très, très discrète. Jusqu’à susciter des questions sur l’“effet Canon”.

Un début d’explication a été avancé, ce mercredi, à l’occasion d’une session d’information au cours de laquelle Pierre De Muelenaere présentait son livre (“The IRIS Book – A 33 years story on entrepreneurship” voir notre article).

Hubert Bro a ainsi expliqué que l’été 2016 avait été mis à profit pour “définir une vision et une stratégie à moyen terme”. Un plan à 3 ans qui a ensuite dû être avalisé par le QG japonais et qui est actuellement en phase de mise à exécution.

Ses grandes lignes ne varient guère en fait de celles du passé. IRIS demeure positionnée selon un double axe: éditeur de logiciels, d’une part; intégrateur système, de l’autre. Ce deuxième axe représente actuellement environ deux-tiers du chiffre d’affaires et, si on lit entre les lignes, devrait prendre de l’importance à l’avenir.

Les grandes lignes

Quelles sont les grandes orientations pour ces deux axes?

Côté édition de logiciels, Hubert Bro confirme la nécessité “capitale” de continuer à investir en R&D – chose qui est d’ailleurs une obligation pour une société qui a été rachetée par Canon afin d’en faire un centre de compétences pour l’ensemble du groupe.

Hubert Bro (à g.) et Pierre De Muelenaere, le nouveau et l’ancien patron d’IRIS. Passage de témoin dans la continuité?

Objectif et “mission” donnés par Canon: “innover et se hisser en chef de file mondial.” “Pierre De Muelenaere avait déjà amorcé la chose en entrant sur le marché américain”, déclare Hubert Bro. “Il s’agit désormais d’étendre la pénétration à l’Asie…”

Quid de l’axe Intégration système? “Le marché est porteur et prometteur, du fait que la transformation numérique figure désormais à l’agenda de toutes les entreprises.”

Cette carte de visite, IRIS veut la décliner en quatre types d’activités:

  • conseils aux entreprises en matière d’intégration et de transformation numérique “en se basant sur les processus métier de l’entreprise, en lui proposant des conseils et un accompagnement pour l’analyse et l’optimisation de ces processus”
  • conseils, apport de solutions et adaptation de l’infrastructure IT, en se basant notamment sur le partenariat passé avec IBM ; les activités viseront à la fois les infrastructures sur site et déployées dans le cloud
  • accompagnement des entreprises “en ressources et expertise”: autrement dit, mise à disposition d’experts et collaborateurs IRIS pour des périodes de moyenne à longue durée (6 mois, 1 an…)
  • accompagnement de l’externalisation des processus des entreprises “afin qu’elles puissent se concentrer sur leur coeur de métier.”

Nul doute que nous ayons l’occasion d’y revenir plus en détail dans un proche avenir…

Partager

Laisser un commentaire