Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT belge francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

NivelInvest et BNP Paribas dans le capital de LeanSquare

Article
Par · 13/02/2017
Partager

On savait l’accélérateur LeanSquare engagé dans un processus d’augmentation de capital – un processus d’ailleurs constant et toujours en cours. Nous en avions parlé en septembre dernier, époque à laquelle, sans dévoiler de noms, Gaëtan Servais, directeur de Meusinvest dont LeanSquare est une émanation, déclarait: “nous cherchons à structurer l’actionnariat autour de grandes sociétés de l’ICT, locales, wallonnes ou belges”.

Aujourd’hui, deux nouveaux noms se dévoilent. Il s’agit de NivelInvest et de BNP Paribas Fortis.

S’accrocher au wagon

Tant NivelInvest que BNP Paribas Fortis prennent une participation minoritaire (apport de 200.000 euros, pour moins de 10% du capital).

Du côté de NivelInvest, on explique que cette démarche “fait pas mal de sens. Le modèle que met en oeuvre LeanSquare nous séduit et répond à la demande de nombreux porteurs de projets qui sont à la recherche de capitaux relativement réduits, de type pre-seed, et pour lesquels, jusqu’ici, NivelInvest ne pouvait pas intervenir.

LeanSquare nous permet d’entrer dans des projets en phase de gestation. Il nous paraît logique de nous impliquer dans les projets dès la phase de pré-financement qui sert à valider des hypothèses et de pouvoir ainsi participer plus amplement à la phase suivante de financement”, explique Pierre de Waha. “L’entrée au capital de LeanSquare nous permet d’étoffer notre catalogue de financements orientés numérique au sens large.”

Ce n’est pas le seul rapprochement qu’opère l’invest brabançonne puisqu’elle a également convenu avec le fonds W.IN.G d’un mécanisme de co-financement pour les start-ups basées dans le Brabant wallon qui déposent un dossier auprès du W.IN.G. Droit de co-investissement qui lui garantit un droit de premier refus lors d’un tour de table ultérieur…

Concernant LeanSquare et la structuration de son capital: rappelons qu’avant l’arrivée de ces deux nouveaux actionnaires que sont BNP et NivelInvest, il avait déjà ouvert les portes de son capital au fonds public wallon W.IN.G et à NSI (200.000 euros chacun). Et d’autres entrées au capital continuent d’être recherchées voire analysées. A suivre donc…

Capitaux et valeur métier

Quid de la volonté de LeanSquare d’attirer dans son capital “de grandes sociétés de l’ICT, locales, wallonnes ou belges”, des acteurs “industriels”? NivelInvest et BNP Paribas Fortis sont des noms qui, en effet, ont une notoriété et des implications certaines mais ce ne sont pas des acteurs réellement “industriels”, au sens commun du terme.

Ben Piquard, directeur de LeanSquare, a une autre lecture des choses. “A mes yeux, un acteur tel que BNP Paribas Fortis est un “industriel” en ce sens qu’il peut nous permettre d’apporter une valeur ajoutée aux start-ups de par son métier. Le but pour nous [LeanSquare] est notamment de collaborer avec ces “industriels” pour co-organiser et susciter des opportunités d’innovation dans diverses thématiques. Fin tech avec BNP Paribas Fortis, big data avec NSI, smart cities avec NRB…

Ben Piquard, directeur MIC

Ben Piquard (LeanSquare): “BNP Paribas Fortis est un “industriel” en ce sens qu’il peut nous permettre d’apporter une valeur ajoutée aux start-ups de par son métier.”

Dans un autre registre, nous lançons une initiative music tech pour laquelle le festival Les Ardentes servira de living lab…”

C’est ce que LeanSquare appelle une approche push: ne pas se contenter d’intéresser et d’attirer des start-ups de manière généraliste ou attentiste mais provoquer des rencontres et des débuts d’écosystèmes thématiques.

L’arrivée de NivelInvest s’inscrit évidemment dans un autre contexte. A savoir, l’espoir de voir les différents acteurs (invest, accélérateurs…) collaborer davantage, éviter de “réinventer la roue” dans chaque sous-région…

En la matière, le chemin est encore long et rocailleux. Certes, LeanSquare et NivelInvest ont trouvé un terrain d’entente et sont deux des piliers de l’accélérateur Digital BW (BW comme Brabant wallon) qui est en phase de structuration et de lancement opérationnel (avec CapInnov). Mais, l’émulation – ou l’alignement, c’est selon… – que LeanSquare/MeusInvest espérait déclencher à travers tout le territoire wallon se limite encore pour l’heure à ce projet brabançon naissant.

Le Hainaut a déjà lancé Digital Attraxion, avec – déjà une bonne chose – regroupement des diverses invests hennuyères derrière un seul fanion mais sans coordination ou implication de l’acteur liégeois. Du côté des provinces de Namur et de Luxembourg, la sauce (aux aromates liégeois) n’a pas encore pris…

Partager

1 commentaire

  1. Rétroliens : #Belgique NivelInvest et BNP Paribas dans le ca...

Laisser un commentaire