Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Xavier Van Dieren: oser confronter son projet à des regards extérieurs

Article
Par · 22/10/2013 2 crédits
Partager

Il n’y avait pas que des “bleus” au récent CoEntrepreneurs Weekend de Mons. Quelques entrepreneurs ayant déjà fait leurs armes s’y étaient également inscrits. Parmi eux, par exemple, Xavier Van Dieren de Now.be et son collègue Gauthier de Pierpont. Ou encore Olivier Marneffe de Mobispot.

Et ils n’y étaient pas venus en qualité de coachs, d’experts ou d’entrepreneurs-témoin mais bien comme participants et porteurs de projets. Qu’y étaient-ils venus y chercher, qu’en attendaient-ils?

Confronter expériences et démarches

Pour Xavier Van Dieren et Gauthier de Pierpont de Now.be, c’était l’occasion de s’imposer un temps d’arrêt par rapport à leurs activités professionnelles afin de plancher sur un autre projet que 4 personnes de Now.be ont esquissé. L’occasion d’y travailler l’espace d’un week-end en profitant d’un accompagnement et de regards extérieurs.

Xavier Van Dieren: “Nous avons pu tester l’idée, voire si elle tenait la route, en recueillant l’avis de personnes qui voient passer des centaines de projets et peuvent donc porter un autre type de jugement.”

“C’est assez paradoxal, en fait, dans notre cas”, relève Xavier Van Dieren. “D’habitude, nous sommes ceux qui donnons des formations. Cette fois, c’est nous qui sommes retournés sur les bancs de l’école. Le projet que nous préparons touche en effet à un autre monde, à un autre métier, à une autre dimension, que nous ne maîtrisons pas directement. Le CoEntrepreneurs Weekend fut très enrichissant à plusieurs niveaux. Nous avons pu bénéficier de l’expertise de coachs, passer en revue avec eux, par séances d’une voire deux heures, les différents aspects du projet: business plan, public-cible, marketing, présentation, aspects légaux… Le Weekend nous a aussi permis de rencontrer des personnes venues du monde des investisseurs mais aussi d’autres personnes dont les projets sont à divers stades d’évolution, parfois plus évolués que le nôtre. Des personnes qui ont donc l’expérience de certaines étapes. Echanger avec elles nous a permis de gagner du temps. On confronte les expériences, les démarches… Nous avons pu tester l’idée, voire si elle tenait la route, en recueillant l’avis de personnes qui voient passer des centaines de projets et peuvent donc porter un autre type de jugement. Cela a aussi permis d’identifier des problèmes ou des opportunités technologiques auxquelles nous n’avions pas pensé. Rencontrer des professionnels du financement- institutionnels ou business angels- nous a permis de mieux comprendre ce qu’ils recherchent, les sujets et projets qui les intéressent, les critères qu’ils retiennent lors de leur évaluation…”

Résultat? “Le projet a bien avancé”. Même s’il en est encore à un stade préliminaire. Mais la volonté, plus que jamais, est de le lancer.

Un mot sur le projet

Le quatuor de Now.be travaille à l’élaboration d’un jeu pour PC et smartphone destiné à améliorer l’efficacité d’une entreprise et le bien-être au travail en agissant sur la motivation des employés.

Ce contenu est réservé à nos abonnés et aux membres l’ayant acheté. Pour y accéder :

Déjà inscrit(e) ?

Partager

Envie d’apporter votre voix dans le débat ?

Les commentaires sont réservés à nos abonnés.

Déjà inscrit(e) ?