Attention : Nous mettons à jour notre gestion des abonnements. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous contacter à bugs@regional-it.be

Pour rester informé(e) des dernières actualités de l'IT en Belgique francophone, lisez ceci • Comment / Pourquoi s'abonner ?

Initier les jeunes à la programmation. Les choses bougent.

Dossier
Par Jean-Luc Manise, Brigitte Doucet · 11/08/2016

Sommaire

  1. Des ateliers de programmation pour les 7 à 17 ans Publié par Brigitte Doucet, 11/08/1616 Des ateliers de programmation pour les 7 à 17 ans Atelier CoderDojo avec jeunes Les ateliers, stages et clubs de programmation pour jeunes se multiplient. Clubs CoderDojo, journées Devoxx4kids, ateliers d’immersion Kids Code, défis de programmation sur robots… Un large éventail de tranches d’âges est couvert. En attendant que les autorités publiques systématisent et officialisent l’offre en revoyant les programmes? Petit état des lieux.
  1. WallCode: l’heure du code… en horaire adapté Publié par Brigitte Doucet, 11/08/1616 WallCode: l’heure du code… en horaire adapté programmation CoderDojo, élève, code Si des initiatives existent en matière d’éducation aux médias et à la littératie numérique, la sensibilisation à la logique algorithmique et à l’apprentissage des langages de programmation chez les jeunes fait par contre totalement défaut. Encore au stade de préparation, l’opération WallCode veut combler cette lacune.
  2. Cyberpack: éveil à la créativité numérique en mêlant arts et high-tech Publié par Brigitte Doucet, 11/08/1616 Cyberpack: éveil à la créativité numérique en mêlant arts et high-tech modélisation numérique CyberPack Numediart Utiliser le code pour développer sa créativité. Tel est l’un des axes de travail de l’Institut Numediart de l’Université de Mons. Un programme d’ateliers “cré-actifs” destiné aux étudiants en arts a été élargi pour toucher également les élèves du secondaire.
Partager

Si des initiatives ont déjà été prises, chez nous, pour apprendre aux jeunes (et moins jeunes) à comprendre et à utiliser les outils informatiques ou encore les réseaux sociaux, il en va autrement de la sensibilisation à et de l’apprentissage de la logique algorithmique et de la programmation. Et ce, dès le plus jeune âge.

D’autres pays, d’autres régions, ont pris le taureau par les cornes – avec plus ou moins de volontarisme. En Scandinavie, en France, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis…

Chez nous aussi, la conviction qu’il est utile, voire indispensable, de permettre aux enfants et aux adolescents, mais aussi aux adultes et aux personnes actives, de maîtriser les ficelles de la programmation fait de plus en plus d’adeptes. Histoire de pouvoir mieux prendre nos vies, nos carrières et notre quotidien en mains, de former aussi suffisamment d’informaticiens, de magiciens du code et de concepteurs de solutions en tous genres, de conscientiser tout un chacun sur les dangers, risques et opportunités de ce qui se crée et se décide ailleurs… Il y va d’enjeux économiques et stratégiques majeurs.

L’initiative WallCode, qui se prépare à destination essentiellement du secondaire et des enseignants ou futurs enseignants, veut contribuer à combler cette lacune qu’est l’illettrisme numérique. Mais sa mise en place prendra du temps. Dans l’intervalle d’autres initiatives ont vu le jour.

Les ateliers, stages et clubs de programmation pour jeunes se multiplient: clubs CoderDojo, journées Devoxx4kids, ateliers d’immersion Kids Code, défis de programmation sur robots… Un large éventail de tranches d’âges est couvert. Le présent dossier procède à un petit état des lieux.

Ce dossier est réservé à nos abonnés Select et Premium. Il vous est toutefois possible de vous le procurer en suivant la procédure “Acheter ce dossier”.

 

Partager
Acheter ce dossier